La Corse - un paradis dans la méditerranée Français  

Corse Paradisu Banner

Le golfe d'Ajaccio

> Ajaccio > Plus de photos du golfe d'Ajaccio

 

Le Golfe d´Ajaccio, situé entre le Capu di Feno et le Capu di Muro, est loin et chaud et était déjà depuis le début du 20ème siècle le point d´attraction pour les touristes – surtout les anglais –. A Ajaccio, Napoléon Bonaparte a vu le jour. Sa maison de naissance est aujourd´hui un musée. Avec ses 65.000 habitants, Ajaccio est la plus grande ville de l´Ile. Qui en a assez de flâner à travers les rues et les ruelles, trouve autour du golfe beaucoup de plages. D´ailleurs, celles-ci servent aussi à la population locale comme lieu de repos et ainsi il se passe beaucoup de choses pendant les vacances d´été et notamment pendant les week-ends. Mais pas seulement la côte a quelque chose à proposer. L´arrière-pays aussi, surtout la vallée de Prunelli attire avec de jolis villages, une grimpette à grimper, un réservoir et, en hiver, même avec une station de ski. La vallée de Gravona a beaucoup souffert en été 2009 des incendies dévastatrices. Le parc de tortues A Cupulatta avait de la chance et pouvait être sauvé des flammes. Au parc il y a plus de 170 sortes de tortues à voir.

 


Le golfe d'Ajacci

 

carte du golfe d'Ajaccio

Carte du golfe d'Ajaccio

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

 

> Description de la ville d'Ajaccio

La partie nord du Golfe

D´Ajaccio la D111 mène, la Route des Sanguinaires, direction ouest et finit par la Pointe de la Parata. A proximité en bas de la route se trouvent plusieurs petites plages. Juste après la plage de Saint-Francois suit la Plage de Trottel.  Si ici aussi quelqu´un traîne, ne m´est pas connu. Cette plage est plus large et est en premier lieu aussi visitée par les autochtones. Derrière on trouve aussi des parkings. Entre les deux plages se trouve un parc.

 

500 m après la plage de Trottel se trouve sur le côté droit la Chapelle des Grecs, qui a été construite en 1632 et en 1731 était laissée aux Grecs enfuis de Cargèse.

 

Peu après on passe par l´énorme cimetière d´Ajaccio, qui s´étire sur le côté droit en haut de la pente.

 

Après 1,5 km on passe sur la plage de Barbicaja et après encore un kilomètre on atteint la plage la plus appréciée du côté nord du Golfe d´Ajaccio : la plage de Ariadne.

 

Punta de la Parata et les iles SanguinairesLa route passe par de nombreux hotels et des villas de riches d´Ajaccio et on atteint après en tout 12 km la Pointe de la Parata, où une tour génoise de 1608 s´y trouve. Derrière se trouvent les Iles Sanguinaires, l´ile de sang. Du parking un chemin mène tout autour de la colline. A conseiller est la petite ascension sur la tour (Tour de la Parata) qui est très bien conservée.  D´ici on voit particulièrement bien l´île. Sur la plus grande, la Grande Sanguinaire de 80 m de haut, se trouve un phare, où l´écrivain Alphone Daudet  avait habité. Ici il a écrit “Lettres de mon Moulin”. Tout à fait dans l´ouest de la grande île se trouve une autre tour génoise  : Tour Castellucio.

 

Si on part de la Pointe de la Parata de nouveau direction Ajaccio, ainsi on peut tourner après 3,2 km et on arrive sur une petite plage de St-Antoine ou sur une grande plage de Minacca. Sur la D11b et la D11, on arrive sur l´arrière-pays de nouveau vers Ajaccio. Sur cette route on passse le nouveau cimetière d´Ajaccio.

La partie sud du Golfe

Ajaccio Porticcio Plage de Ricanto Campo dell'OroVers l´Est d´Ajaccio se trouvent les 4 km de longue plage de Ricanto, une belle plage de sable, qui est confortable à joindre en voiture. La chose a juste un hic : juste derrière se trouve l´aéroport Napoléon Bonaparte (avant Campo dell`Oro) où les avions atterrissent et décollent tous les quarts d´heure. Mais la plage est facile à trouver. On suit le panneau Aéroport.

Juste au-dessus de l´embouchure de Gravona, se trouve la collosale tour génoise de Campitello. Lorsque les Bonaparte ont fui d´Ajaccio en 1793 (voir en haut), ils ont trouvé refuge dans cette tour.

 

Sur la N193 et la N196, on prend direction Bonifacio et contourne ainsi le terrain d´aviation par voie express à deux voies. Sur la D55 on arrive enfin vers Porticcio. Ce lieu ne vit que du tourisme. Ici il y a de nombreux hotels, de grandes infrastructures de vacances, des terrains de camping, des boutiques, des restaurants, des cafés et tout ce que le coeur du touriste convoite. La vue jusque Ajaccio est très belle. A la fin du nord de la plage se trouve la bien conservée Tour de Campitello. En haute saison, on peut aller avec le bateau vers Ajaccio.

 

Isolella StrandSi on suit la route de la côte, on arrive à la plage d´Agosta de plus de deux kilomètres de long. Celle-ci se trouve à proximité en bas de la route.

 

Sur la presqu´île d´Isolella, située au sud de là, se trouve une autre tour génoise. Sur la langue de terre (au rond-point prendre la première sortie) beaucoup de villas ont été construites. Mais entre les terrains il y a des passages, qui mènent à de belles plages, peu profondes. Un chemin monte à la tour.

 

plage dans le golfe d'AjaccioUn peu plus tard, on atteint la plage de Portigliolo. A l´ouest se trouve la langue de terre Punta di a Castagna, sur laquelle se trouve une tour génoise du même nom.

 

Ici, la route quitte la côte et mène vers Acqua Doria. En chemin, on a de belles vues du Golfe d´Ajaccio. Juste après Acqua Doria, une petite route tourne sur Capu di Muro. A la fin de celle-ci commence une randonnée louable de la Tour de Capo di Muro, une belle tour génoise très bien conservée, où l´on peut entrer gratuitement. De la plate-forme, la vue suffit jusqu´aux Iles Sanguinaires et après Ajaccio. Au Sud-ouest, se trouve le Capu Neru, aussi pourvue d´une tour génoise. Plus loin vers le sud, on apercoit Campomoro, que le Golfe de Valinco délimite. Un chemin mène jusqu´au sommet le plus extérieur de la langue de terre. Là se trouve un petit phare. Le long de la côte vers le sud de la langue de terre on revient de nouveau.

 

Le Capu di Muru se délimite du Golfe d´Ajaccio au Sud. Si on va plus loin, on atteint le Golfe de Valinco.

La vallée de Prunelli

Le tour recommandé à travers la vallée de Prunelli représente un changement riche de contraste à la plage au quotidien. La vue du réservoir et le village de montagne Tolla se trouvant en pente est belle. A Bastelica on rencontre les traces de Sampiero Corso, qui est né ici. Sur le plateau d´Ese se trouvent des remontées mécaniques, qui sont encore en activité en hiver. Et bien sûr, le pont génois ne doit pas manquer.

 

Carte de la vallée du Prunelli

Carte de la vallée du Prunelli

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

 

Barrage de TollaD´Ajaccio, on part d´abord sur la N193 et après sur la N196 contournant l´aéroport et on quitte près de Bastelicaccia la voie express. De la D3 on va dans la vallée de Punelli qui est dans la partie inférieure encore large et marquée par des plantations de fruits et champs. La route monte à 15 km vers Ocana. Avant on apercoit en bas dans la vallée encore l´éolienne, qui est avalée par le lac de Tolla. Ocana est traversé et après encore 4,5 km, on atteint la bocca di Mercuju (715 m). Au Col une étroite route mène loin. Si on suit celle-ci, on arrive à une grimpette à grimper très bien construite, de laquelle on a un formidable regard sur le barrage en béton et la gorge de Purnelli. Il y a ici plus d´infos sur la Via Ferrata remarquable.

1,2 km après le col, l´étroite route descend à droite sur le barrage de béton en forme d´arc. Celui-ci est une particularité, on a sinon partout ailleurs sur l´île construit des murs en réservoir en béton. Il a été construit de 1958 à 1960. il est de 88 m de haut, 120 m de large et reticent 34,74 hm3 d´eau.

 

Si on revient sur l´étroite route, une petite ruelle détourne sur la droite dans le quartier inférieur de Tolla. Ici, en haute saison, un Club nautique est ouvert. Des bateaux peuvent être loués.

Derrière Tolla, la route monte de nouveau. On a de belles vues sur le village de montagne Tolla et le réservoir. On traverse la partie supérieure de la gorge de Prunelli et traverse enfin la rivière de Prunelli, où on peut prendre une petite baignade dans la belle eau.

 

Bastelica Sampiero CorsoJuste après, on atteint la D27. A gauche, celle-ci monte vers Bastelica. Dans ce grand et joliment situé village de montagne, Sampiero Corso a vu le jour en 1497. Sa maison de naissance dans le quartier Dominicacci a été incendiée après son meurtre par les Génois, pourtant elle a été de nouveau contruite au 18ème siècle. Une statue du Combattant de la liberté domine la place du village devant l´église. On trouve une autre représentation de Sampiero en forme d´un buste à côté de sa maison de naissance. Bastelica est connue pour sa charcuterie. Tout autour du village des cochons sont élevés. Au premier week-end de novembre,la pomme est le centre d´intérêt : “Foire a Nostra Mela” s´appelle la traditionnelle fête de l´automne pendant laquelle on ne goûte non seulement à toutes les variétés possibles de pommes mais aussi à la charcuterie, miel et plus.

 

Plateau d'Ese station du skiDe Bastelica, la D27a monte sur le plateau d´Ese (1622 m). Ici on trouve l´hiver un centre de ski et de ski de fond. En été, les remontées mécaniques proposent plus une vue désolante.

 

De retour à Bastelica, on reprend la D27 en direction de la Côte et traverse le Col de Cricheto. Dans la saison, on peut faire un tour avec un petit train, le “Train de Maquis”. Nous ne l´avons pas essayé.

 

1,5 km après le col, on peut garer sa voiture en bordure de route et se promener à pied sur le pont génois. Un chemin plus large mène en bas en 5 minutes. Le pont génois à un arc enjambe le ruisseau de l´Ese.

 

Près de Cauro, on atteint de nouveau la N196.

La Vallée de Gravona

Carte de la vallée de la Gravona

Carte de la vallée de Gravona

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

 

Ajaccio mène la N193 à travers la vallée large de Gravona jusqu´en haut au Col de Vizzavona (1163 m). La rivière de Gravona prend sa source à l´ouest de Monte Renoso et atteint après 46,5 km le Golfe d´Ajaccio. Dans la partie basse de la vallée, de violentes incendies de forêt ont fait rage en été 2009. Les traces du ravage sont à voir pendant encore longtemps!

Peri U SciatelluSi on part d´Ajaccio en direction de Bastia, ainsi se montre la vallée de Gravona dans la partie inférieure de son côté ennuyant. Sur la gauche, le Monte Gozzi marquant domine le paysage. C´est une place de départ appréciée par les pilotes de parapente.

 

Plus intéressant mais clairement plus lent que la route nationale est le chemin aux villages de Pedi-Morella, Cuttoli et Peri. A Peri il y a un très bon restaurant, l´U Sciatellu, dans lequel le soir on a un magnifique menu corse à 6 plats. Notre tuyau! réservation absolument à conseiller : 04 95 25 68 94.

Près de Peri, il y a aussi une Via Ferrata à grimper, mais nous n´y sommes pas encore allés. Un peu en dehors de Peri un panneau montre au bien des petits ponts génois de Corse.

 

A CupulattaL´une des apogées de la vallée de Gravona est le parc aux tortues A Cupulatta. Celui-ci a été fondé en 1993 par Philippe Magnan et montre aujourd´hui 170 différentes sortes de tortues! En tout, plus de 3000 tortues peuvent être admirées. Le but de A Cupulatta sont l´élevage et la protection des tortues. Le parc est ouvert tous les jours du 1er avril au 31 octobre. 1.4 – 15.5 et 16.9 – 31.10 de 10 à 17h00 et 16.5 – 15.9 de 9 à 19h00. l´hiver les animaux  tiennent leur hibernation bien méritée. Entrée : 8,50 €.

 

Baignade dans la GravonaOn ne trouve pas très loin un merveilleux lieu de baignade dans l´eau de Gravona. Du parc, on part de nouveau 1 km en direction d´Ajaccio et on tourne alors à gauche sur la D129 en direction de Carbuccia. Après 250 m, on atteint le pont de Carbuccia, où on gare la voiture. Tout de suite en bas on trouve le merveilleux bassin avec une plage de sable. Des sauts de 3 m sont possibles.

 

Au-dessus de Vero, sur la D4, il y a une acrobranche. Celle-ci est indiquée de la N193.

 

Dans la vallée de Gravona, il y a aussi une statue menhir. 2,5 km après l´embranchement vers Ucciani, on gare la voiture après un virage à droite sur un morceau de l´ancienne N193. ici est le départ au Menhir de Tavera marqué sur un tableau. On a besoin d´un bon quart d´heure. La statue a été découverte en 1961 et est haut de 2,42 m. Elle est bien élaborée. A reconnaitre clairement sont les épaules, le menton et les oreilles. Le visage est malheureusement un peu effrité. Elle vient de la dernière phase du Megalitikum III, est donc environ âgée de 3000 ans. Sur la petite colline, la Punta di u Castellu, des restes d´une forteresse moyenageuse s´y trouvent encore.

 

Autour de Bocognano il a été travaillé pendant des années sur une gigantesque périphérie. En été 2010 on l'a ouverte à la circulation. Depuis la tranquillité règne dans le village. Au rond-point juste avant Bocognano, la D27 bifurque à la Cascade du Voile de la Mariée. On suit la route sur 3,3 km. Ensuite, on va encore 10 minutes à pied en haut. Particulièrement au printemps, pendant la fonte de la neige, la cascade la plus haute de la Corse est extrêmement puissante! En tout, l´eau tombe à 125 m de profondeur, mais pas très verticale. Les passionnés de canyoning peuvent ici aussi descendre au moyen d´une corde!

Bocognano lui-même est un grand village, mais la traversée est pour les camions et les autocars, surtout quand ils doivent se croiser, assez étroite. A Bocognano se trouve tous les ans fin septembre la Festimonti. Marcher, grimper, canyoning, voler en parapente et faire du cheval sont pendant cette fête foraine alors le centre d´interêt. Mi-décembre est fêtée ici encore la chataîgne. A la sortie supérieure du village, une petite route mène en bas vers Busso et Richjusa. Ca s´arrête sur un parking. Au-dessous de cela coule la Gravona et forme là de jolis bassins de baignade. Le parking est aussi un point de départ pour des tours de canyoning. La tour la plus connue et aussi une des préférées de la Corse est la gorge de Richjusa. Beaucoup de groupes atterrisssent ici  dans la saison. Dans la vallée voisine, cela s'avance plus calmement ici. Là on est en général seul au ruisseau de Leccia-Rossa. Il y a plus d´infos sur le canyoning ici. On peut aussi escalader la partie la plus basse de Richjusa.

 

La N193 monte ensuite raide sur le col de Vizzavona (voir ici).

Poursuite de la route au golfe de Valinco

Il y plusieurs possibilités d´arriver au Golfe d´Ajaccio au golfe de Valinco. Le plus rapide est sur la N196 par Cauro, Santa Maria-Siché, Petreto-Bicchisano, Casalabriva et Olmeto. Du nouveau pont de rue sur la rivière de Tavaro on apercoit à gauche un beau pont génois (Ponte Vecchio) avec eau de baignade. On passe aussi à la source de l´eau minérale de St-Georges, mais elle ne peut pas être visitée.

 

Plus belle mais de longue haleine est la route de la côte (voir en haut sous “la partie sud du Golfe“). Une autre possibilité est la D302 par Pila-Canale, où deux menhirs au-dessus de la route se tiennent.

 

Corsica Ferries

 

Arco Plage

 

Camping au bord de la mer en Corse

 

Camping U Farniente Bonifacio

 

Camping La Pinède Calvi

 

Camping Les Castors Calvi Corse Toboggan

 

Camping Calvi

 

 

La Corse

 

Reise Know How

 

 

Corsica Ferries