La Corse - un paradis dans la méditerranée Français  

Alta Rocca

Alta Rocca

Corse Alta Rocca

La région Alta Rocca est cernée des trois côtés par des hauts rochers : au nord par le Massif de Bavella, à l´Est par la Punta di u Diamante, le Bocca d´Illarata et la Punta di a Vacca Morta et au sud par la montagne de Cagna. Uniquement vers le sud-ouest s´ouvre le plateau en direction de la mer. Le nom Alta Rocca signifie aussi “haut rocher” et de là arrive aussi le nom de la région. Certes, dans beaucoup de livres, il est dit que le nom vient d´un genre de la noblesse de “della Rocca”, qui avait beaucoup d´influence au moyen-âge dans la région. Mais en discutant avec des habitants de Levie, il m´a été assuré que l´entourage en forme de fer à cheval à travers les hautes montagnes de la région a donné le nom. De toute facon, l´Alta Rocca est une région très variée avec beaucoup de collines, des forêts étendues, de jolis villages et des lieux de découvertes préhistoriques intéressants.

 


Alta Rocca

 

Carte de l'Alta Rocca

Carte de l'Alta Rocca

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

 

Qui souhaite connaître en toute tranquillité l´Alta Rocca, fait ceci sur le chantier de grande randonnée Mare a Mare au Sud, qui mène en 6 jours d´étapes de Propriano vers Porto-Vecchio – ou vice-versa.

 

La plupart découvre l´Alta Rocca avec leur propre voiture. Cela dépend où l´on passe ses vacances, on arrive par beaucoup de différents endroits dans la région :

 

De la côte Est on part vers Solenzara et de là sur la D268 on monte sur le Col de Bavella. Celui-ci est un itinéraire magnifique avec beaucoup de possibilités de baignade dans de jolies vasques naturelles. Derrière le Col de Bavella, on atteint Zonza.

De Porto-Vecchio on part de la D368 par Ospedale et la Bocca d´illarata également vers Zonza.

Du golfe de Valinco (Propriano), on parvient sur la D69 et la D268 vers Saint-Lucie de Tallano et Levie.

Du golfe d´Ajaccio, on part de la N196 vers Petreto-Bicchisano et de là sur la D420 sur le Col de St-Eustache vers Aullène. Malheureusement, la région forestière entre le Col et Aullène était en été 2009 victime des incendies dévastateurs.

 

Levie dans l'Alta RoccaLevie est la ville principale d´Alta Rocca et a avec ses 700 habitants aussi une grandeur non négligeable. Sur la rue principale, se trouvent beaucoup de petits magasins et des bars. Les randonneurs trouvent ici logis dans beaucoup de petits gites. Levie est devenu connu grâce aux édifices préhistoriques dans le plateau de Levie (Pianu di Livia), que l´on peut visiter par une belle promenade à travers une forêt superbe avec le Castello di Cucuruzzu et Capula, deux ébauches de fortification torréaniques très bien conservées. La visite du musée archéologique de Levie (Musée de l´Alta Rocca) en vaut aussi en tous les cas la peine.

 

Cucuruzzu und Capula

Le Castellu di Cucuruzzu compte parmi les plus grandes et les plus imposantes ébauches de fortifications torréaniques de la Corse. Très bien située, avec vue sur les tours de Bavella, la sortie est aussi pour les enfants fort à recommander, car la promenade mène à travers une forêt de conte avec des blocs de granit énormes et des murets remplis de mousse.

Castellu di CucuruzzuAccès : de Levie sur la D268, en direction de St-Lucie de Tallano. Après environ 3 km, on trouve à droite (panneau marron) et on suit la route étroite 4 km jusqu´à la fin, où se trouve une grande surface de parking sur la droite. De la maisonette où l´on vend les tickets, un circuit mène d´abord vers Cucuruzzu et après sur Capula de retour au point de départ. Pour toute la randonnée avec visite on doit compter 1,5 – 2 heures.

Prix et horaires d´ouverture : adulte :5,50 Euro, enfant : 3 Euro. Inclus dans le prix est un MP3, qui explique à chacun sur le chemin des 17 stations les choses intéressantes ou aussi moins intéressantes sur la vie de l´ancien temps. Pour les appareils, on doit laisser une pièce d´identité. Il est recommandé de mettre des chaussures hautes et fermées pour la visite, car à certains endroits le sol peut – justement au printemps – être très marécageux. Avril, mai et octobre : de 9h30 à 18h00, juin et septembre de 9h30 à 19h00, juillet et août de 9h30 à 20h00. Attention : la dernière admission est 2 heures avant la fermeture! Du mois de novembre jusqu´en mars, le site est officiellement fermé, mais il peut tout de même être visité. Mais on doit se passer du luxe du MP3.

 

Corse Castellu di CucuruzzuCucuruzzu : le Castellu (Casteddu) di Cucuruzzu se trouve sur une hauteur de 700 m sur le plateau de Levie. Il a été découvert d´abord en 1959 durant des photographies aériennes. Entre 1963 et 1964, Roger Grosjean a effectué les premières fouilles. L´aménagement se compose en 3 parties : la tour (Torra) dont seulement l'étage du bas est aujourd'hui encore disponible, l´emplacement de la forteresse et le village, qui se trouve en dehors de la forteresse en direction de l´Est. L´aménagement a été peuplé entre le 9e et 4e avant J.C. On entre dans la forteresse torréanique par un puissant bloc de granit divisé, dans lequel un escalier avait été construit. Jusque 6 m de haut et entre 2 et 6 m de mur épais qui isole là l'installation vers l'ouest, montre plusieurs canonnières (entrée gauche) et de petites chambres et passages (entrée droite).

 

Mur du Castellu di CucuruzzuDe nombreux murs tout autour de l´aménagement en témoignent que les habitants ont fait de l'élevage. Des trouvailles d´os prouvent aussi que des sangliers et des cerfs ont été chassés. Mais du céréale a été aussi cultivé. Près des fouilles, on est tombé sur plusieurs pierres de repas. Avant la région était beaucoup moins boisée qu´aujourd´hui. Autour de la forteresse, il y avait des prés et champs labourés. De la forteresse située en haut, le regard suffit loin sur la vallée de Rizzanese jusqu'aux sommets de Bavella dans le nord-est.

 

Menhir de CapulaCapula : l´aménagement est de loin moins imposant que Cucuruzzu et encore plus compliqué, car il a été peuplé du temps torréanique jusqu´au moyen-âge. Au-dessous de la grande rampe se trouve une statue de menhir Capula I avec sa longue épée, mais qui est déjà très corrodée. Au nord, l´emplacement a été commence avec d´autres fouilles, mais elles semblent pour le moment avoir été stoppées.

 

Sur le trajet du retour sur la D268, les intéressés de l´archéologie peuvent encore visiter le coffre de Caleca. Mais il n´y a beaucoup à voir : le trou rectangulaire est grand d´environ 3 x 1 m et est délimité tout autour de dalles de granit. A côté, des restes d´une autre tombe sont encore à voir. La tombe a déjà été dévalisée à l'antiquité apparemment, car il n'a pas été trouvé, jusqu'à certaines pièces d'ornements en bronze, aucun autre supplément de tombe. Une datation est difficile, vraisemblablement au début du 1er siècle avant J.C. la tombe se trouve sur une petite colline vers le sud de la route. Du parking de Cucuruzzu, on part 1,5 km en direction de la D268. Un chemin mène en même pas 5 mn de la route en haut sur la colline. Des barbelés doivent être escaladés. Coordonnées : N47° 42.566´E009° 06.963´

 

Pour les grandes faims, l´Auberge A Pignata est à recommander. Il y a seulement un menu, c'est très riche et se compose de 6 plats, parmi lequel la charcuterie de la propre production. Cela a son prix : 38 Euro sans les boissons! Il y a aussi des chambres à louer.

 

Musée de l’Alta Rocca à Levie

Musée de l'Alta RoccaAccès : au centre de Levie, on prend direction Carbini. Le musée se trouve sur le côté droit un peu en aval de la route.

Le musée de Levie a été ouvert en 2007. Il remplace le bâtiment devenu beaucoup trop petit dans la rue principale vers St-Lucie de Tallano. L´accueil est extrêmement amical. En automne 2009, l´entrée coûtait par personne 2,50 Euro. Mais normalement, c´est 4 euro pour les adultes. Avec la grande exposition permanente, il y a chaque année de mai jusqu´en octobre/novembre une exposition temporaire. En 2009, cela s´appelait “la Préhistoire de A-Z”. Dans cette exposition didactique très bien faite, les enfants pouvaient surtout beaucoup toucher et comprendre.

Musée de l'Alta RoccaL´exposition permanente du musée se consacre à la préhistoire de la région d'Alta Rocca et la région est étendue jusqu'en bas après Bonifacio. Celle-ci est aussi le Coeur de la grande collection : le squelette de la Dame de Bonifacio, les restes humains le plus vieux, qui ont été trouvés en Corse. Dans la première pièce, on apprend des choses intéressantes sur le détachement de la Corse et de la Sardaigne de la terre ferme il y a 21 millions d´années et la séparation des deux îles par la montée du niveau de la mer il y a 12000 ans. Des formes de granit différentes sont présentées. La 2ème pièce parle des premiers colons d´Alta Rocca entre 8000 et 6000 avant J.C.

dame de CapulaLà est exposé aussi le squelette de la Dame de Bonifacio. Les animaux vivant aussi auparavant en Corse, surtout les lapin-rats sont à voir, tout au moins ce qui en restent encore. Dans la 3ème pièce, il en va surtout du céréale cultivé par la population entre 6500 et 5000 avant J.C. et dans la 4ème pièce le temps de 5000 jusque 4000 avant J.C., où les gens gardaient aussi des moutons et des vaches. La 5ème pièce se consacre uniquement à l´art de la poterie du néolithique entre 4000 et 2000 avant J.C. Les maîtres dans la fabrication des récipients étaient les habitants de Basi, une cité près de Filitosa. Enfin, dans la 6ème pièce, des morceaux des trouvailles sont exposés des châteaux-forts torréaniques, en première ligne de Castello di Cucuruzzu. Ceux-ci datent d´un temps entre 2000 et 700 avant J.C. La 7ème pièce raconte sur les Corsi, ainsi on nomme les habitants de l´île, qui ont habité la région à partir de 700 avant J.C. Et pour terminer, dans la dernière salle, des morceaux de trouvailles sont encore à admirer de l´antiquité jusque là au moyen-âge. Un habitant de Levie l'emmenait à l´époque très loin. Il a été en 1585 pape et a offert à son village natal une croix en ivoire, qui est aujourd´hui exposée dans une autre salle du musée.

Heures d´ouverture : du 21 juin jusque fin septembre, tous les jours, de 9 à 18h00, du 1er octobre jusqu´au 31 mai de 9 à 12h00 et de 14 à 17h00, fermé le dimanche et le lundi ainsi que pendant les jours fériés.

 

Dame de Bonifacio

Dame de BonifacioD´après la nouvelle datation, elle est morte entre 7923 et 7105 avant J.C. à l´âge de 30-35 ans. De son vivant, elle était très handicapée. Elle souffrait de troubles de croissance, une paralysie du coude gauche et de la main gauche, était aussi fort handicapée pour la marche et avait une forte carie dentaire. La grande femme de 1,54 m pouvait uniquement survivre grâce à l´aide des membres du groupe. Après sa mort, elle a´été enterrée dans le sol des Abris de Araguina-Sennola. Son corps a été couvert d´une poudre minérale couleur ocre.

La Dame de Bonifacio a été enterrée dans une fosse oblongue, qui était délimitée tout autour par des dalles de pierre épaisses. La femme était allongée sur le dos, la tête était tournée vers la droite. On n'a trouvé bizarrement aucun cadeau déposé dans la tombe comme des ornements, bijoux ou alimentations. Les lieux de trouvailles Araguina Sennola se trouve à proximité de la route nationale juste avant le port de Bonifacio. Le lieu a été peuplé déjà au milieu de l´âge de pierre. La stratigraphie était haut de 6 m et pouvait être divisé en 18 couches archéologiques. Les fouilles ont duré de 1966 jusqu´en 1975 et ont livré une image vaste sur les phases de développement de l´évolution protohistorique de la Corse.

 

De Levie, on rejoint la D268 par San Gavino-di-Carbini vers Zonza. Vu du côté touristique, ici il y a foule. Cela vient sûrement de la proximité de la célèbre tour de Bavella, qui se lève au nord. C´est un paradis pour les randonneurs et les grimpeurs. En outre, Zonza est un point de noeud de la circulation, quatre rues en même temps arrivent sur la place principale avec le monument du guerrier. Dans la haute saison, se garer n´est pas simple et certain conducteur est un peu dépassé au sens giratoire improvisé. A Zonza, il y a plusieurs possibilités d´hébergement et aussi quelques restaurants. Nous préférons l´Auberge du Sanglier, dans lequel on a une merveilleuse charcuterie ou une fabuleuse terrine de sanglier.

 

De Zonza, on rejoint la D268 sur le Col de Bavella. Entre Zonza et le Col de Bavella se trouve l´hippodrome de Viseo, où plusieurs fois par an se déroulent des courses. Il s´agit de l´hippodrome situé le plus haute de toute l'Europe! On trouve d´autres infos sur le site internet de l´hippodrome. Juste avant la hauteur du col on passe devant un parc aventure. Celui-ci appartient non moins à Jean-Paul Quilici, le seul guide de hautes montagnes de Corse. Personne ne connaît mieux que lui l´Alta Rocca (il habite à Quenza) et la région de Bavella. Nous ne l´avons encore jamais rencontré dans son jardin de téléphérie. Pendant la saison d´été, il est en route avec les groupes de canyoning sur les rivières Purcaraccia et Vacca. On le reconnait facilement avec sa barbe blanche et son foulard. En 1999, Quilici était même au pôle Nord géographique.

 

Col de BavellaPendant la haute saison il se passe des choses sur le Col de Bavella (1218 m). Ici rencontrent des randonneurs GR-20 des grimpeurs et des excursionneurs à la journée, qui souhaitent seulement ici faire quelques pas. Sous les beaux sapins, en partie ébourrifés par le vent, on peut piqueniquer confortablement. Tous les ans, le 8 août, un pélerinage a lieu sur la statue de Marien “Notre Dame de la Neige”, qui se trouve sur un tas de pierre avec de nombreuses planches de reconnaissance et qui doit aider les marcheurs des dangers de la montagne. Qui peut, doit éviter le tour sur le col le 8 août, car des tas d'autobus y sont charriés.

Corse Trou de la BombeLe col est le point de départ de nombreuses randonnnées ou bien au groupe Nord avec les celebres tours ou alors au groupe sud avec le trou dans le rocher (Trou de la Bombe ou Punta Tafunata di i Paliri). Dernièrement un tour est accessible d'une façon excellente pour des familles. Jusqu´au Trou, on a besoin d´un peu plus d´une heure. Le dernier morceau est accompagné de légères escalades.

Qui voudrait plus spectaculaire, suit la variante alpine GR-20 par les tours de Bavella, qui sont aussi désignées comme les “Dolomites de Corse”.

Sur le col de Bavella, on trouve aussi les plus grands jardins à grimper de Corse. Il existe tout un livre sur cette région d´escalade. C´est disponible au Sari-Sport de Solenzara.

 

Ce qui descend vers le nord du Col sur la D268, arrive à de formidables lieux de bain de la rivière. Cette région est décrite ici.

 

Moulin MühleSi on poursuit de Zonza le tour vers l´Alta Rocca, ainsi on suit la D420 en direction de Quenza. Après à peine 3 km, juste après le camping La Rivière, on traverse le St-Antoine. Sous le pont, on trouve une belle vasque naturelle.

Enfin on atteint Quenza. En hiver, le ski de fond est pratiqué ici. Une route étroite monte au petit plateau au-dessous de Castellu d´Omucciu.

Après Quenza, la D420 mène par Sorbollano et Serra-di-Scopamène vers Aullène. A Serra-di-Scopamène, on voit au-dessus de la route un beau moulin restauré avec un grand meule.

 

Feu à AullenèAullène (en corse Auddè) appartient à la plus grande ville d´Alta Rocca. Entre la ville et le col de St-Eustache (D420) des incendies de forêt ont fortement sévi en été 2009 et détruit plus 3500 hectares de forêts dechâtaigne et de sapin. D´Aullène, la D69 mène sur le Col de la Vacca à travers une région en grande partie très isolée vers Zicavo.

 

 

On continue le tour par l'Alta Rocca sur la D69 vers le sud sur Cargiaca et Loreto-di- Tallano. Dans la vallée de Rizzanèse entre Loreto-di-Tallano et Ste-Lucie-de-Tallano une digue est travaillée momentanément, qui doit accumuler l´eau de la rivière en un grand lac artificiel.

 

Ste-Lucie-de-TallanoUne alternative à la D69, on arrive devant Sorbollano aussi sur la D20 par Zoza vers Ste-Lucie-de-Tallano.

Presque 9 km après Loreto-di-Tallano on traverse la Rizzanèse et on tourne après à gauche sur la D268. Ainsi on arrive vers Ste-Lucie-de-Tallano. Ce village extrêmement beau est connu à cause de sa particularité géologique. Dans une carrière au sud de la Corse, figurent de rares boules de diorite (aussi nommé Orbiculit). Dans le monde, on trouve ces inclusions circulaires seulement en Suède (Järnforsen), en Finlande (Kuru) et en Basse-Autriche (Gross Gerungs). Mais dans le village même, dans beaucoup de magasins de souvenirs aussi, on peut acquérir des bribes de roches brut ou aussi de jolis exemplaires polis.

Au-dessus du village se trouve le monastère franciscain St-Francois, qui a été fondé en 1492. Aujourd´hui, le lieu fait une impression désolante.

LevieA Ste-Lucie-de-Tallano, a lieu tous les ans fin mars, la grande fête des olives. On peut regarder un vieux Moulin à huile, comment les olives sont broyées et sont ensuite pressées.

De Ste-Lucie-de-Tallano on arrive sur la D268 vers Levie. D´un virage à gauche serré, au-dessus du village, on a une vue magnifique sur le village.

 

 

 

Corsica Ferries

 

Arco Plage

 

Camping au bord de la mer en Corse

 

Camping U Farniente Bonifacio

 

Camping La Pinède Calvi

 

Camping Les Castors Calvi Corse Toboggan

 

Camping Calvi

 

 

La Corse

 

Reise Know How

 

 

Corsica Ferries