skip to Main Content
Y-Baum

Pin fourchu de Testalu

Les piscines naturelles de l’arbre en Y (pin fourchu de Testalu) ne constituent plus une destination confidentielle. Nulle part ailleurs en Corse je ne connais un endroit où l’on peut plonger dans une rivière à de telles hauteurs. Les sauts vont de 6 à 22 m. Un amusant toboggan aquatique vient compléter le tableau.

 

Important : le niveau d’eau dans la rivière n’est pas toujours le même. Il est donc extrêmement important de sonder les bassins avant les premiers sauts et de vérifier s’ils sont encore assez profonds ! Vous sautez à vos risques et périls !

Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum
Y-Baum

Itinéraire

L’arbre en Y se trouve en dessous de Ghisoni, en amont de la rivière de Fium’Orbu.

 

Depuis Aléria, prenez la D343 (panneau indiquant « Domaine Mavel »). La route traverse presque en ligne droite la plaine côtière orientale. 10 km plus loin, tournez à gauche et allez jusqu’à Saint-Antoine. À ce moment-là, continuez en direction de Ghisoni. Dépassez deux réservoirs et traversez les gorges de l’Inzecca. Peu avant Ghisoni, l’arbre en Y est clairement visible sur le côté gauche de la route. En général, il y a déjà quelques voitures garées.

 

Depuis Ghisonaccia, au grand carrefour du centre du village, prenez la route D344 en direction de Ghisoni. À partir de Saint-Antoine, suivez le même itinéraire décrit ci-dessus.

Les vasques de l’arbre en Y / Pin fourchu de Testalu

Depuis la route, un chemin mène directement aux piscines naturelles. Malheureusement, le pont a été détruit pendant l’hiver et le printemps 2017. La traversée de la rivière doit maintenant se faire plus en amont. De l’autre côté du cours d’eau, on trouve de nombreux endroits ensoleillés et ombragés où poser la serviette et les affaires de bain.

 

L’eau est très profonde et sauter ne pose donc aucun problème. Ceux qui souhaitent grimper plus haut, peuvent oser le saut de 9 m. Le plongeon est déjà un peu plus difficile à cet endroit car il faut sauter dans un « puits » d’environ 3 m de large. Il est également possible de sauter de ce qui reste d’une ancienne rampe. La piscine naturelle est plus large mais il faut plonger au-delà d’une corniche se trouvant en dessous.

 

Une fois qu’on a sauté dans l’eau, on peut soit sortir, soit traverser la piscine naturelle à la nage et atteindre le bassin inférieur par le toboggan situé à son extrémité. On peut revenir sur le côté gauche de la rivière en grimpant sur les rochers au bout de la vasque. Pour ceux qui en redemandent, il est possible de sauter du rocher le plus haut dans la troisième piscine naturelle. La remontée est cependant fastidieuse.

Back To Top