skip to Main Content
Ponte Altu

Le Ponte Altu

Facilement accessible, le site de baignade du Ponte Altu se trouve au milieu du Niolo. Deux ponts (le nouveau et le pont génois juste à côté) enjambent le fleuve. C’est une vasque où l’on peut réaliser de très jolis clichés. D’autres belles piscines naturelles se trouvent en amont dans le Golo et le Viru.

Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu

Itinéraire

Depuis Corte, prenez la T20 en direction de Ponte-Leccia / Bastia. À Francardo, prenez la D84 en direction de Porto pour atteindre le Ponte Castirla, où il faut continuer sur la D84 en passant par la Scala di Santa Regina jusqu’au Niolo (passez le site de baignade de la Ruda). On y traverse les villages de Calacuccia et d’Albertacce. Environ un demi-kilomètre après Albertacce, traversez un pont au-dessus du Golo. Le stationnement est possible avant et après le pont. Sous le pont routier, son prédécesseur, le Ponte Altu, enjambe toujours fidèlement le Golo et se prête à la réalisation de magnifiques photos.

Sentier pédestre jusqu’au lieu de baignade du Ponte Altu

On traverse à nouveau le pont à pied en direction d’Albertacce, puis on descend immédiatement vers la rivière sur la gauche et on arrive déjà aux premières vasques. À présent, il est également possible de suivre la rivière dans les deux sens du courant. En remontant, on arrive rapidement à l’endroit où le Viru (la rivière de droite quand on se place à contre-courant) se jette dans le Golo (là où il y a un autre pont). On peut longer les deux cours d’eau et toujours découvrir de nouvelles vasques.

Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu
Ponte Altu

Petit sentier de randonnée dans le Viru

Descriptif et photos de Daniel Gründhammer

Nous nous sommes garés au niveau du pont au-dessus du Golo, sous lequel se trouve l’ancien pont et une superbe piscine naturelle.

 

Le long de la route, nous sommes allés à l’entrée d’Albertacce, où, depuis ce point, le sentier « Mare a Mare Nord » débute sur la gauche.

 

Après environ 1,5 km, un sentier bifurque à gauche dans les bois, via lequel on atteint très vite le Viru (pont ancien, moulin).

 

À cet endroit en amont du pont, nous sommes entrés dans le Viru dont les eaux sont abondantes et assez fraîches malgré le mois d’août.

 

Le premier segment du circuit traverse la forêt, puis devient plus rocailleux jusqu’à ce que la rivière coule enfin sur des rochers polis.

 

Même avec nos deux enfants (6 et 9 ans), le trajet ne pose pas problème et reste vraiment plaisant.

Back To Top