skip to Main Content

Camping Municipal Porto

Camping Municipal Porto

Le camping Municipal Porto est le camping le plus simple de la région. En venant du nord, traversez Porto en direction de Piana, puis tournez à droite de la route principale en direction de la mer. De là, le site, qui bénéficie d’un emplacement très calme dans la vallée, est indiqué par des panneaux. À la plage, qui se trouve à 8 minutes (à pied), il y a souvent un drapeau rouge à cause des hautes vagues. Il y a quelques restaurants ici et le soir, la plage se remplit de gens qui veulent admirer le fantastique coucher de soleil. Depuis la plage, un pont vous permet de rejoindre rapidement le quartier de Marina avec sa belle tour génoise.

 

Sur place le personnel est très sympathique et il y a un libre choix de places. C’est un endroit simple, mais très calme. Dans la zone arrière, il y a des places pour les groupes de jeunes, donc les installations sanitaires étaient en partie très remplies, mais il n’y avait pratiquement pas de temps d’attente. Le fait qu’il y ait eu rapidement du monde est également dû au fait qu’il n’y avait que 3 toilettes pour les hommes et 3 toilettes pour les femmes et 2 douches chacune. En outre, il y avait 6 douches extérieures qui étaient également verrouillables. Néanmoins, tout était suffisamment propre. Autour du bâtiment sanitaire, il y avait des distributeurs d’eau à partir desquels on pouvait obtenir de l’eau pour cuisiner et aussi pour boire. L’eau des douches était chaude, celle de la vaisselle froide.

 

Le sol était dur comme partout en Corse, les places étaient en partie limitées, en partie on pouvait simplement s’étaler sous les arbres. On avait le libre choix entre le soleil et l’ombre, et il y en avait beaucoup. À environ 2,5 km de distance, il y a un très beau lieu de baignade en rivière (indiqué à partir du Camping Funtana a l’Ora), d’où vous pouvez également trouver d’autres piscines.

 

Dans l’ensemble, c’est le camping le moins cher à Porto.

 

Note de Christina Hortmanns

Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto
Camping Municipal Porto

Nous avons visité le camping Municipal Porto, magnifiquement situé, deux fois jusqu’à présent. Il n’était que modérément occupé (avant la saison).

 

Comme vous le savez, il y a plusieurs campings à Porto, dont le camping Municipal est le plus proche de la belle plage de galets. En huit minutes, vous pouvez vous rendre à pied à la mer et y apprécier, par exemple, des couchers de soleil atmosphériques.

 

Le site lui-même présente très peu de pente. Par conséquent, il y a beaucoup de terrains presque plats. Cela signifie que vous pouvez planter une tente presque partout. Il y a aussi des endroits ombragés. Cependant, nous avons dû effectuer des recherches intensives. Mais l’accès au camping est sans problèmes majeurs aussi pour les camping-cars et les autocars faisables. Si vous venez de Piana, vous devez tourner à gauche vers la plage juste avant d’entrer dans le village. Le chemin vers le Camping Municipal Porto est fléché. En raison de sa proximité avec le débarcadère, le site est populaire auprès des propriétaires de bateaux de plaisance. Mais aussi les groupes de scouts font une pause ici.

 

Il faut cependant noter que les installations sanitaires (douches) sont souvent un peu surchargées lorsqu’un groupe important arrive sur le site en « chaleur de singe » et prend alors les blocs sanitaires presque fermés. C’est pareil au petit matin. Alors lève-toi plus tôt ou dors plus longtemps que les scouts. Les blocs sanitaires sont sans grand luxe, mais offrent le nécessaire et sont nettoyés régulièrement. Vous devez apporter votre propre papier toilette.

 

Sinon, l’endroit était assez calme, au moins il n’y a pas de bruit de circulation la nuit. Pour les ordures, il y avait des installations d’élimination appropriées. Ce que nous avons moins aimé : L’endroit est donc poussiéreux par temps sec. Cet aspect n’a pas toujours été pris en compte par les automobilistes. Et pour les raccordements électriques (Europlug nécessaire), il y avait aussi des goulots d’étranglement. Absolument, vous avez besoin de longs câbles. Sinon, les campeurs étaient solidaires et se partageaient les branchements électriques.

 

Il n’y a pas de magasins ni de bistrots. Cependant, dans le village, il y a deux supermarchés plus petits. J’ai aussi découvert une jolie boulangerie près du port.

 

En ce qui concerne la plage, je dois dire que l’on peut y ramasser de très belles pierres. Il va très vite en profondeur et même avec un vent faible, il y a de fortes vagues.

 

Les prix sont bien inférieurs à la moyenne. D’ailleurs, la réception n’était pas constamment occupée. Donc, si vous êtes pressé le matin à cause du ferry, vous devriez vous y rendre la veille.

 

Conclusion : Camping bon marché aux portes de la Calanche. Bien adapté en tant qu’escale. La plage, le port et les restaurants sont accessibles à pied.

 

Note de Werner Peters

 

** Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) ***

Nous avons choisi le camping Municipal Porto à Porto principalement en raison de la proximité de la plage. Après avoir quitté la ville en direction de Piana, une route large et facilement praticable mène à la plage et au camping sur la droite, où nous avons été chaleureusement accueillis. L’inscription n’a pas été compliquée et nous avons pu choisir librement notre emplacement (il n’y a pas d’emplacements numérotés ici), à l’exception de la zone réservée à un groupe, qui était un peu à l’écart des sentiers battus. Les places sous les grands arbres étaient déjà occupées (après tout, c’était la haute saison), mais il y avait encore assez d’espace libre avec quelques arbres plus petits, de sorte que nous avons rapidement monté notre tente. Heureusement, l’endroit est plat et nous n’avons pas perdu trop de piquets de tente sur le sol modérément dur.

 

Celui qui a besoin d’électricité doit avoir un long câble avec lui, car les possibilités de connexion ne sont pas très nombreuses. Les installations sanitaires sont suffisantes et étaient dans un état étonnamment bon.

 

Il n’y a pas de possibilité de faire des achats sur le site, mais dans le village, vous pouvez faire vos courses dans deux supermarchés, et pour le petit-déjeuner, il y a une boulangerie à quelques pas (vers le port).

 

À propos, si vous voulez partir tôt le matin, un panneau à la réception vous informe qu’il n’y a pas de personnel en permanence et que vous devez donc payer la veille au soir (vous pouvez le faire par carte !).

 

Note de Christof Hager

Back To Top