skip to Main Content

Le refuge de Carrozzu

Niveau de difficulté
Durée de la montée 02:30
Durée de la descente 02:00
Montée 752 m
Desente 752 m
Point culminant 1270 m
longue promenade
Randonnée facile
randonnée modérément difficile
Tour de montagne exigeant
Carrozzu-Hütte
Carrozzu-Hütte
Carrozzu-Hütte
Spasimata-Hängebrücke
Carrozzu-Hütte
Carrozzu-Hütte
Spasimata-Hängebrücke
Carrozzu-Hütte
Spasimata-Hängebrücke

Le refuge de Carrozzu est situé au milieu de magnifiques pics montagneux. La forêt de Bonifato offre le plus souvent une ascension ombragée. Près de la passerelle de Spasimata, il est possible de prendre un bain rafraîchissant dans une piscine naturelle.

Itinéraire

De Calvi, prenez d’abord la T30 en direction de L’Ile-Rousse et passez devant l’aéroport par la D81. Plus tard, continuez tout droit sur la D51 jusqu’à la fin de la route qui débouche sur un grand parking. Le stationnement coûte 4 € en saison. C’est là que se situent également les très belles vasques du ruisseau de Figarella.

Descriptif de la randonnée au refuge de Carrozzu

Nous suivons le chemin en contrebas de l’auberge et au niveau des derniers emplacements de parking, divers panneaux indicateurs montrent les différents points d’arrivée du circuit. Nous suivons donc le chemin forestier sur la droite et passons une barrière au niveau d’un petit local sanitaire. Le sentier est très large, monte modérément et longe de façon agréable le ruisseau de Figarella à l’ombre. À cet endroit, de nombreux touristes font un détour par les piscines naturelles. Au bout de 20 minutes, on marche au même niveau que le ruisseau. Arrivant du côté gauche, au-dessus du cours d’eau, un sentier pédestre continue tout droit et monte à présent de façon plus raide. Il est balisé en partie en rouge puis en jaune. Après 1 h 15, on traverse la rivière sur un petit pont suspendu et le chemin devient alors un peu plus raide. En partant tôt, on profite de l’ombre de la forêt de pins. À plusieurs reprises en peu de temps, nous traversons le ruisseau sur de grosses pierres et passons devant une petite maison en pierre (après un total de 2 h). La dernière section du trajet jusqu’au refuge de Carrozzu est assez raide et un peu glissante à cause des éboulis, mais on en vient à bout assez rapidement. Nous arrivons à un panneau qui mène à gauche du refuge et à droite vers Asco. Nous faisons d’abord un détour par la bergerie du refuge de Carrozzu où les randonneurs du GR20 peuvent bivouaquer ou manger dans le petit restaurant. À côté du refuge, il y a un héliport et la vue des pics rocheux qui s’élèvent tout autour est fascinante.

 

Pour atteindre la passerelle de Spasimata, il faut prendre le chemin du retour jusqu’au poteau indicateur et suivre la direction d’Asco. Le sentier, balisé en rouge et blanc, mène au ruisseau. Après 20 minutes, nous arrivons à destination. Si vous avez envie d’une baignade rafraîchissante, vous trouverez une piscine naturelle juste en dessous du pont.

 

Le chemin du retour est le même et prend environ 2 heures.

Carrozzu-Hütte
Back To Top