skip to Main Content

Les Pozzi du plateau d’Ese

Niveau de difficulté
Durée de la montée 02:00
Durée de la descente 02:30
Montée 600 m
Desente 600 m
Point culminant 1746 m
longue promenade
Randonnée facile
randonnée modérément difficile
Tour de montagne exigeant
Pozzi auf dem Plateau d'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Wasserfall
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese
Bergeries De Pozzi
Pozzi Auf Dem Plateau D'Ese

Les Pozzi du plateau d’Ese sont d’incroyables pelouses verdoyantes, traversées de cours d’eau. C’est tout mou quand on marche dessus.

Itinéraire

Depuis Ajaccio, prenez la T40 en direction de Propriano et à Cauro, tournez sur la D27 en direction de Bastelica. Au panneau d’entrée de ville, tournez à droite sur la D27A qui mène à la station de ski.

Descriptif de la randonnée aux Pozzi sur le plateau d’Ese

Sans neige, on peut difficilement s’imaginer qu’en hiver, les gens viennent ici pour skier. Nous suivons le large chemin de randonnée balisé en orange qui passe devant les bâtiments de la station de ski de la vallée. Bientôt, le dernier téléski apparaît du côté droit de la vallée et nous le suivons jusqu’à la petite maison de la station de montagne (30 minutes ; 12 pylônes). Dès la maisonnette, nous sommes entourés d’un merveilleux panorama de montagne et par temps clair, on peut voir la mer.

 

Nous continuons tout droit sur le sentier qui est maintenant beaucoup plus étroit mais bien balisé en orange ou avec des cairns, et après environ 15 minutes, nous atteignons une vieille cabane en bois délabrée sur la gauche du sentier, qui se trouve sur la crête de Scaldasole à 1956 m. Nous avons à présent surmonté le passage le plus difficile et la vue est magnifique : au nord, la haute montagne la plus proche n’est autre que le Monte Renoso et on aperçoit aussi le village de Bastelica.

 

Le chemin se poursuit du côté gauche de la crête ; il est facile et agréable de grimper. Après environ 20 minutes, on arrive à un panneau de signalisation en bois. Il montre un chemin en bas à gauche qui vient de Bastelica. Il faut donc descendre par la droite.

 

En partie bordé de buissons bas, le sentier est maintenant de plus en plus parsemé d’éboulis, tout en permettant une progression correcte. À droite de la vallée, on voit les bergeries des pozzi et les pozzi mêmes (prairies humides). Au bout de 20 minutes, on arrive de nouveau à un panneau de bois. Nous pouvons désormais continuer à droite et descendre directement vers les pozzi. Mais il est vraiment plus avantageux de prendre le chemin de gauche vers Vitalaca. Ainsi, après environ 15 minutes, on découvre une petite cascade qui gargouille dans une crevasse. En dessous, il y a une petite piscine naturelle au cas où on aurait envie de se rafraîchir.

 

À présent, tout en ayant la cascade dans le dos, nous longeons du côté gauche les pozzi et quelques minutes plus tard, nous débouchons sur le sentier de randonnée qui monte au lac de Vitalaca (environ 1 h). Le sentier disparaît. On poursuit donc notre marche du côté gauche des pozzi. Après les derniers trous d’eau, on reprend le sentier qui est balisé la plupart du temps par des cairns. On distingue les bergeries des pozzi sur la droite et on y accède par un petit ruisseau. On les atteint après environ 40 minutes de marche depuis la cascade.

 

50 m en dessous des maisonnettes, nous arrivons à nouveau devant un panneau de bois et nous le suivons en direction d’Ese, c’est-à-dire en descendant vers la droite. Nous nous trouvons maintenant sur un chemin agréable, qui passe souvent par de petites forêts de hêtres et qui nous fait traverser la vallée de Marmano. Les montées sont rarement très escarpées et on traverse plusieurs petits ruisseaux. Au bout d’une demi-heure environ, le chemin se rétrécit et on doit grimper sur de petits rochers. Il ne faut pas se tromper de direction pour la suite de la randonnée. Nous sommes maintenant de l’autre côté de la colline gravie à l’aller et tant qu’on suit le balisage, il n’y a pas de raison de se tromper.

 

À 40 minutes des bergeries, nous découvrons une maison de pierre isolée. Désormais, nous marchons très confortablement sur les prairies humides (presque une pelouse de golf !) en direction de la station de ski que l’on peut déjà voir au loin et que l’on atteint enfin après une demi-heure environ.

Back To Top