skip to Main Content

Monte Sant’Angelu

Niveau de difficulté
Durée de la montée 01:45
Durée de la descente 01:30
Montée 590 m
Desente 590 m
Point culminant 1218 m
longue promenade
Randonnée facile
randonnée modérément difficile
Tour de montagne exigeant
Wanderung auf den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Wanderung Auf Den Monte Sant'Angelu
Silvareccio

Le Monte Sant’Angelu peut être considéré comme le petit frère du Monte San Petrone qui est le plus haut sommet de Castagniccia. Le Monte Sant’Angelu, quant à lui, domine la Casinca, une région qui compte de nombreux et beaux villages dotés de magnifiques panoramas. La vue depuis le sommet du Sant’Angelu s’étend sur toute la côte nord-est et par temps clair, jusqu’à l’île d’Elbe.

Itinéraire

On peut atteindre le village de Silvareccio par différentes directions. Soit via la Casinca, soit via Folelli (D506 et D306).

Descriptif de la randonnée au Monte Sant’Angelu

En face du parking de l’église, un chemin pavé assez pentu mène à la partie supérieure du village où se trouve un bar. A droite, sur un panneau de bois fixé à un gros rocher, on peut lire qu’il faut 1 h 45 pour se rendre au « Monte Sant’Angelu ». Derrière le rocher, on suit le sentier bordé des deux côtés d’un mur en pierre. Quelques mètres plus loin, il disparaît entre les arbres et peu après une grille, on tourne à gauche (flèche rouge).

 

Balisé en orange ou en rouge, le chemin ne fait pas plus d’un mètre de large. Parfois, les fougères ont poussé de façon excessive mais sinon, la progression reste agréable. Pas trop escarpée et souvent à l’ombre, la montée dure environ 30 minutes. Dans le dernier tronçon, le chemin n’est pas totalement dégagé ni beaucoup balisé. Il est préférable de suivre les vieux châtaigniers épais où sont inscrits des numéros rouges sur le tronc. Comme mentionné plus haut, une demi-heure après le départ, le sentier devient beaucoup plus large et continue à zigzaguer pendant un court moment jusqu’à atteindre une petite route pavée perpendiculaire. Il faut tourner à droite sur cette route et l’on peut admirer le majestueux Monte Sant’Angelu au-devant. En bas à droite se trouve le village de Silvareccio et au loin, on aperçoit la mer.

 

La route descend légèrement et au bout de 10 minutes, elle débouche sur une petite forêt dans un virage à droite. Au début de ce virage, il y a trois palettes en bois sur la droite et un chemin continue derrière elles. Nous le suivons en montant sur le flanc gauche de la petite forêt. Il y a quelques indications balisées en rouge. Peu après un marronnier imposant pourvu de deux troncs qui poussent ensemble à sa base et où un grand trou ovale perce le tronc de gauche, le chemin devient plus étroit et se divise. On tourne à gauche et 20 minutes plus tard, on atteint un petit plateau de prairie où se trouve une croix métallique pas très haute. À cet endroit, le sentier de droite mène directement au sommet que l’on contourne par le côté gauche. Le balisage orange, jaune ou rouge se fait davantage présent. Au bout de 10 minutes, nous atteignons la paroi rocheuse verticale du Monte Sant’Angelu, qu’il est possible d’escalader.

 

Dix minutes plus tard, nous arrivons à une maison de pierre en ruine. Tout droit se trouve l’autre chemin possible pour monter à partir du village de Loreto, il faut donc prendre à droite. La dernière demi-heure jusqu’au sommet est assez longue et semble sillonner la crête, avec parfois de courts passages sur des rochers. On atteint enfin le plateau du sommet où une petite croix métallique décorée est enfoncée dans la roche.

 

De ce point, on a par beau temps une vue magnifique sur les petits villages de la Casinca et sur le Cap Corse et Bastia au nord.

 

Le chemin du retour est le même.

Back To Top