skip to Main Content

Tour de Mortella

Niveau de difficulté
Durée de la montée 02:30
Durée de la descente 02:30
Montée 180 m
Desente 180 m
Point culminant 37 m
longue promenade
Randonnée facile
randonnée modérément difficile
Tour de montagne exigeant
Wanderung zur Tour de Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella
Wanderung Zur Tour De Mortella

La randonnée le long de la côte vers les ruines de la tour génoise de Mortella est magnifique, surtout au printemps, lorsque le maquis est en pleine floraison. En été, le chemin est peu ombragé et on peut emporter des tenues de baignade et du matériel de plongée.

 

Depuis la Tour de Mortella, on peut continuer jusqu’aux plages de Loto et Saleccia. De là, des bateaux permettent de nous ramener à St-Florent. On peut au préalable prendre contact avec les gérants des bateaux dans le port de St-Florent.

Trajet

Il est possible de prendre le départ de la randonnée au port de St-Florent et y garer la voiture. Néanmoins, l’itinéraire ne devient vraiment intéressant qu’à partir de la plage de Fornali. Depuis St-Florent, prendre la D81 en direction d’Ile-Rousse. Après le rond-point, traverser un pont et prendre la route sur la droite. La route passe devant des hôtels et des campings. Environ 400 m après le camping Acqua Dolce, vous pouvez vous arrêter et garer la voiture. Il est également possible de continuer jusqu’à un autre petit parking situé au-dessus de la plage de Fornali. Mais cette route est étroite et non pavée.

Description de la randonnée vers la tour de Mortella

Le sentier le long de la côte est très bien balisé. Il s’éloigne de la mer et passe devant la maison Rorqual. On le suit pendant environ une demi-heure jusqu’à la baie de Fornali où se trouve un deuxième parking. Ici, il faut suivre les panneaux indiquant « Chemin du Littoral ». On suit désormais un chemin dominant légèrement la mer et qui offre une belle vue sur St-Florent et les montagnes du Cap Corse.

 

Après environ 1 heure de marche, on atteint la plage de l’embouchure du Buggiu. Il est parfois possible que le fleuve se jette dans la mer. J’ai dû enlever mes chaussures, remonter mon pantalon jusqu’aux genoux et patauger dans l’eau sur une courte distance. À l’autre bout de la plage, le chemin continue et, après 20 minutes, on atteint la prochaine plage à l’embouchure du Santu. Ici aussi, si le fleuve est haut, il se confond avec la mer. J’ai même dû enlever complètement mon pantalon car l’eau atteignait le milieu de mes cuisses. Sur les deux plages, il y avait de nombreuses algues qui dégageaient une odeur de pourriture.

 

L’eau est bleu turquoise ! On peut déjà apercevoir au loin la tour génoise et le phare de Punta Mortella, que l’on atteint après encore 30 minutes de marche. La tour génoise est, du côté est, presque complètement délabrée ou ouverte. En revanche, sur le côté ouest, elle est encore très bien conservée.

 

On peut marcher pendant environ 1 heure jusqu’à la plage de Loto ou environ 2 heures jusqu’à la plage de Saleccia. De là, pendant la saison (mai-sept.), on peut prendre un bateau (par exemple « Le Popeye ») pour retourner jusqu’à Saint-Florent.

 

Mais on peut également repartir par le même chemin.

Back To Top