skip to Main Content

Vallée de la Tartagine

Niveau de difficulté
Durée de la montée 00:55
Durée de la descente 01:10
Montée 260 m
Desente 260 m
Point culminant 738 m
longue promenade
Randonnée facile
randonnée modérément difficile
Tour de montagne exigeant
Wanderung Tartaginetal-Tal
Wanderung Tartaginetal-Tal
Wanderung Tartaginetal-Tal
Wanderung Tartaginetal-Tal
Wanderung Tartaginetal-Tal
Tartagine
Wanderung Tartaginetal-Tal

La randonnée à travers la vallée de la Tartagine, laquelle vous mènera de la commune de Mausoléo jusqu’à la rivière de la Tartagine, est une randonnée courte mais qui présente des paysages multiples et variés. En chemin, vous pourrez admirer deux beaux ponts génois ainsi que deux moulins en ruine. N’hésitez pas à vous arrêter au deuxième pont et à profiter de sa merveilleuse petite piscine naturelle.

Comment s’y rendre

Depuis L’Île-Rousse, prenez la D63 en direction du village de Monticello, puis continuez à travers la vallée du Reginu. Juste avant Ville-di-Paraso, traversez la départementale D71 (virage serré à gauche) et poursuivez votre route sur la D63, en direction de la commune Speloncato. Au centre du village de Speloncato (attention, la route est quelque peu étroite pour les camping-cars), contournez la fontaine et suivez la route en direction de Calvi. À la sortie du village, tournez à gauche vers Olmi-Cappella. Cette route (il s’agit encore de la D63) grimpe en direction du col de la Bocca di a Battaglia en effectuant un grand nombre virages. Au cours de votre trajet, vous pourrez de temps à autre profiter d’une magnifique vue sur la commune de Speloncato ! Une fois que vous aurez passé le col, vous atteindrez le village de Pioggiola. Puis, un peu plus loin, vous rejoindrez un carrefour, où trône un impressionnant théâtre entièrement réalisé en bois, de forme rectangulaire. Tournez complétement à droite et poursuivez votre chemin sur la D963. Un peu plus loin, une route bifurque à droite en direction du hameau de Forcili (où deux ponts génois peuvent également y être admirés). Ne prenez pas cette route et restez bien sur la D963. Lorsque vous arriverez au croisement suivant, tournez alors à gauche sur la D563, en direction de Mausoléo. Dans le vilage, nous vous recommandons de vous garer au bord de la route, devant l’église.

Description de la randonnée dans la vallée de la Tartagine

Un panneau d’information, installé devant une maison en ruine, fournit une vue d’ensemble de la région. De l’autre côté de la rue se trouve escalier qui mène vers le bas. Le chemin est indiqué en orange et débouche sur une belle route pavée. Une fois que vous aurez laissé les dernières maisons du village derrière vous, vous pourrez déjà entendre le bruit d’un ruisseau qui coule. Le chemin se transforme ici en un ancien chemin muletier magnifiquement aménagé, lequel chemine vers le bas en formant de nombreux virages.

 

Au bout d’un quart d’heure, vous atteindrez le ruisseau de Francioni. Traversez le pont et poursuivez votre chemin vers le haut, le long du cours d’eau, jusqu’à atteindre un remarquable tafoni (roche creusée par en dessous) peu après le pont.

 

10 minutes après avoir traversé le ruisseau, vous vous retrouverez à un embranchement. Ne prenez pas à gauche (ce chemin vous mène vers la commune d’Olmi-Cappella), mais empruntez celui qui mène vers le bas, en direction de Tartagine. Il ne vous faudra pas plus de cinq minutes pour atteindre le premier pont génois, entouré de peupliers majestueux, lequel enjambe le ruisseau de Francioni en formant un arc d’une extrême délicatesse. Que ce pont vieux de plusieurs centaines d’années soit encore debout tient du miracle ! Après l’ouvrage, le chemin grimpe légèrement jusqu’à atteindre une petite butte, au bout de 10 minutes de marche environ. De là, vous pouvez admirer la vallée de la Tartagine.

 

Le chemin descend ensuite à nouveau en pente douce pour vous conduire, après un quart d’heure environ, jusqu’à un deuxième pont génois. Ce dernier est légèrement plus imposant que le premier et possède même un garde-fou en métal. En dessous vous attend une petite piscine naturelle aux eaux cristallines. Un endroit d’une beauté véritablement incroyable, idéal pour y faire une halte !

 

La randonnée se poursuit sans traverser la rivière de la Tartagine. Suivez le chemin qui descend jusqu’à la vallée, sur le côté gauche de la rivière. Au bout de 5 minutes de marche, vous vous retrouverez devant un vieux barrage, qui, autrefois, servait probablement à canaliser l’eau vers un moulin. Vous arrivez ensuite devant un mur, lequel marque l’endroit où le chemin se prend fin. Ici, il vous faut grimper quelque peu, sur votre gauche, au niveau du châtaignier.

 

Le chemin vous fera passer devant un moulin, où vous pouvez encore apercevoir les vestiges des anciennes meules. La Tartagine clapote délicieusement à cet endroit.

 

5 minutes plus tard, vous rejoindrez le second moulin, dont la meule est elle aussi encore visible.

 

Un peu plus loin, le chemin bifurque pour devenir relativement étroit. Restez à gauche jusqu’à atteindre une butte, sur laquelle se situe une ancienne aire de battage. De cette colline, vous pouvez observer la vallée du ruisseau de Francioni. Le chemin descend à nouveau légèrement, puis, au bout de quelques minutes de marche, vous pourrez voir une petite grotte qui surplombe le sentier sur votre gauche. Vous atteindrez ensuite le ruisseau. Il n’y a pas de pont pour le traverser, mais un petit saut vous permettra d’atteindre l’autre rive sans aucune difficulté. Ici aussi l’on observe la présence de nombreux peupliers.

 

Peu de temps après avoir traversé le ruisseau, vous apercevrez un panneau indiquant « pont génois ». Il vous faudra alors bifurquer sur votre droite. Ne continuez pas tout droit, car cela vous ramènerait au pont génois en amont et vous ferait à nouveau passer par le circuit du bas. Peu après, le sentier de randonnée d’Olmi-Cappella rejoint le chemin depuis votre droite. Ne bifurquez pas : restez sur le même chemin. Il vous faudra une bonne demi-heure pour revenir à l’endroit où vous avez garé votre voiture.

Back To Top