skip to Main Content

Le GR20

Cet article a été aimablement fourni par Eric Finger (abenteuer-corsica.de).

Corse GR20 – Fra li Monti

Le GR20 traverse la Corse du nord-ouest au sud-est. Il a été créé au début des années 1970 et officiellement inauguré en 1972 avec l’ouverture des premiers refuges. Depuis lors, de nouvelles étapes et structures d’hébergement n’ont cessé d’apparaître. Le GR20 est l’un des sentiers de grande randonnée les plus difficiles d’Europe. Au début de son existence, il y avait très peu d’infrastructures sur le chemin. Cela a beaucoup changé.

 

Le GR20 mène au cœur d’une nature à couper le souffle. Le long de lacs de montagne, sur des crêtes montagneuses avec vue sur la mer et au croisement de magnifiques piscines naturelles. Le GR20, ce n’est vraiment pas pour les débutants ! Une expérience préalable de randonnée de plusieurs jours (en terrain alpin) facilite la réussite de l’entreprise. Le taux d’abandon reste élevé chez les randonneurs solitaires. À cause souvent du poids trop élévé des sacs à dos ou de la longueur sous-estimée des montées et descentes. Il y a beaucoup de randonneurs internationaux sur le GR20. Outre les Français, les Belges, les Allemands, les Italiens, les Autrichiens et les Suisses, certains randonneurs viennent des États-Unis et de Nouvelle-Zélande. Les coureurs d’ultra trail internationaux essaient également de terminer le GR20 de plus en plus vite.

 

Le record actuel pour les hommes en juin 2016 est détenu par le Français François D’Haene. Il a réalisé le parcours en 31 heures et 6 minutes. Le record féminin est détenu par Emilie Lecomte (juillet 2012) avec 41 heures et 22 minutes.

Korsika Karte GR20
Korsika GR20

Der GR20

Aujourd’hui, le GR20 fait environ 190 à 200 km de long et compte autour de 12500 m de dénivelé positif et négatif. Il démarre au nord à Calenzana et se termine au sud à Conca. On peut le parcourir dans les deux sens. L’itinéraire est divisé en 16 étapes, d’une durée de 5 à 8 h 30 de marche chacune. Le balisage du GR20 est constitué d’une double ligne rouge et blanc. Vizzavona (gare) se situe à mi-parcours. Il existe de nombreuses combinaisons possibles pour parcourir les différentes étapes du GR20. À côté des étapes habituelles, il existe aussi parfois des variantes alpines, voire quelques randonnées au sommet le long du GR20 qui peuvent être intégrées à un itinéraire donné. La difficulté du GR20 s’explique par la nature de ses sentiers souvent rocailleux, le fort dénivelé qui force les grandes enjambées, ses pénibles et longues côtes et pentes. En outre, les conditions météorologiques (intempéries / chaleur) peuvent fréquemment rendre des étapes abordables beaucoup plus difficiles.

 

L’ensemble du parcours traverse le Parc naturel régional de Corse (PNRC) qui est responsable de l’entretien du GR20. Il gère les refuges et les aires de bivouac, effectue le balisage et le contrôle des sentiers. Sur son blog, l’équipe de montagne du PNRC réalise toujours un reportage sur l’actualité du GR20.

Les étapes GR20

» 1ère étape

» 2ème étape

» 3ème étape

» 4ème étape

» 5ème étape

» 6ème étape

» 7ème étape

» 8ème étape

» 9ème étape

» 10ème étape

» 11ème étape

» 12ème étape

» 13ème etape

» 14ème étape

» 15ème étape

» 16ème étape

Etappe Strecke

Zeit

Nord - Süd

Zeit

Süd - Nord

Höhenmeter

(auf / ab)

1. Etappe Calenzana - Refuge di u Piobbu
6h30
5h00
1360 m / 60 m
2. Etappe Refuge di u Piobbu - Refuge Carozzu
6h10
4h45
790 m / 640 m
3. Etappe Refuge de Carozzu - Haut Asco
7h00
5h00
780 m / 920 m
4. Etappe Haut Asco - Refuge de Tighjettu
6h00
6h00
1059 m / 798 m
5. Etappe Refuge Tighjettu - Refuge Ciottulu di i Mori
4h00
4h00
620 m / 80 m
6. Etappe Refuge Ciottulu di i Mori - Refuge de Manganu
8h00
8h00
643 m / 1033 m
7. Etappe Refuge de Manganu - Refuge de Petra Piana
6h30
6h00
830 m / 589 m
8. Etappe Refuge de Petra Piana - Refuge l'Onda
4h50
5h30
490 m / 900 m
9. Etappe Refuge l'Onda - Gare de Vizzavona
6h00
6h40
711 m / 1221 m
10. Etappe Gare de Vizzavona - Capannelle
5h15
4h30
890 m / 224 m
11. Etappe Capannelle - Refuge de Prati
6h10
6h00
890 m / 590 m
12. Etappe Refuge de Prati - Refuge d Usiciolu
5h45
6h30
700 m / 750 m
13. Etappe Refuge d Usiciolu - Refuge Matalza
4h30
5h00
380 m / 640 m
14. Etappe Refuge Matalza - Refuge d´Asinao
4h15
4h00
650 m / 545 m
15. Etappe Refuge d'Asinao - Refuge de Paliri
7h00
7h20
429 m / 910 m
16. Etappe Refuge de Paliri - Conca
5h00
6h15
225 m / 965 m
 
Total GR20
92h55
90h30
11438 m / 10865 m

Passer la nuit sur le GR20

Le camping sauvage sur le GR20 est interdit et contrôlé ! Je recommande de recourir aux hébergements prévus pour la nuit le long du GR20. Le Parc naturel régional compte 14 refuges sur l’itinéraire du GR20. Ces refuges comprennent des dortoirs avec matelas, une cuisine, des installations sanitaires simples (douche froide, toilettes) et des aires de bivouac. En été seulement, il y a un point d’eau. On peut également louer des tentes dans chacun d’eux. Il est conseillé de réserver à l’avance les nuitées dans les refuges et les tentes de location sur le site du Parc naturel régional de Corse. Les aires aménagées de bivouac peuvent également être réservées à l’avance. Les tarifs : 11 € par personne la nuitée au refuge ; 6 € par personne la nuitée sur l’aire de bivouac ; 10 € la nuitée pour la location d’une tente. Il existe également des gîtes privés (avec chambres partagées) de 12 à 45 € par personne et par nuit, souvent réservés en demi-pension, mais aussi des hôtels, ainsi que quelques bergeries de montagne où on peut passer la nuit. Les refuges sont généralement gardés et gérés par un gardien de début juin à fin septembre. En mai, ils sont préparés pour l’été et, selon les conditions météorologiques, les gardiens peuvent déjà être sur place. À partir d’octobre, les refuges sont mis en hivernage. Pendant les mois d’hiver, il n’y a généralement qu’un seul approvisionnement en bois et une seule gazinière en service. Pas d’installations sanitaires !

Übernachten Auf Dem GR20
Übernachten Auf Dem GR20

Se restaurer sur le GR20

Lorsque les refuges sont gardés (de juin à septembre), on y sert des repas chauds. Généralement, sous forme d’un plat principal. Si vous souhaitez en bénéficier, je vous recommande de vous inscrire auprès du gardien après votre arrivée à l’étape et de réserver le repas à l’avance. Le matin, un petit déjeuner typique français est également proposé. Dans les refuges, il est aussi possible de cuisiner. Seuls ceux qui ont réservé une nuit peuvent généralement utiliser l’espace cuisine du refuge. Pour les campeurs, une gazinière est généralement installée à l’extérieur (sans casseroles ni vaisselle). Les cuisinières à gaz fonctionnent de manière très différente et ne sont pas toujours disponibles en nombre suffisant. Il vaut mieux apporter sa propre petite gazinière / réchaud à gaz. C’est également utile en cas de mauvais temps pour préparer une soupe ou un thé à n’importe quel moment de l’étape.

 

On peut se ravitailler en nourriture dans les refuges. Le panel de produits varie d’un refuge à l’autre. Les étapes qui coupent une route offrent généralement un meilleur choix (Haut-Asco, col de Vergio, Vizzavona, Capannelle). Le refuge d’Usciolu est probablement le refuge le mieux approvisionné du GR20 en denrées alimentaires. Trouver du pain est en fait le plus gros problème tout au long du parcours. On trouve presque toujours du bon pain au col de Vergio, à Vizzavona, à Capannelle, au refuge d’Usciolu. Hormis ces lieux-là, le pain proposé est très particulier : il s’agit parfois de pain de mie, parfois de petites baguettes précuites industrielles, parfois de pain dur. Mais on peut acheter partout des canistrelli (biscuits corses) qui sont aussi très savoureux trempés dans le café au petit déjeuner.

Verpflegung auf dem GR20

S’équiper pour le GR20

Il vaut mieux partir léger ! Dans ses directives, le Parc naturel régional recommande un maximum de 18 kg pour les hommes et de 14 kg pour les femmes. Ce dont tout un chacun a besoin, ce sont des chaussures de randonnée hautes et résistantes (semelle de marque Vibram). Également, d’un sac à dos de 40 à 60 L et d’un sac de couchage. Il n’y a pas de couvertures dans les refuges. Si vous prévoyez d’y passer la nuit, vous devez toutefois être préparé à bivouaquer en urgence (prendre un sac de bivouac). Prévoir aussi des protections contre la pluie, des vêtements de rechange, une trousse de secours, un couteau suisse, etc.

 

Conseil : ne prenez pas trop de provisions qui alourdissent le sac à dos. Les produits coûtent cher dans les refuges mais vos articulations vous remercieront.

S’informer sur la météo du GR20

Renseignez-vous sur les conditions météorologiques avant chaque étape. Vous pouvez d’abord appeler le 08 99 71 02 20 et lorsque les refuges sont gardés, vous pouvez obtenir les dernières informations auprès des gardiens de refuge. Veuillez prendre au sérieux leurs avertissements ! Le brouillard, les orages, la grêle et les rivières infranchissables ne sont pas rares et restent possibles, même en plein été. Au printemps, vers mai-juin, et selon l’hiver passé, on peut encore s’attendre à trouver des champs enneigés. L’un des dangers du GR20 est l’hypothermie, même au plus fort de l’été. www.meteofrance.com

 

Remarque : il n’y a pas de couverture du réseau mobile sur l’ensemble du GR20 ! De plus, les refuges ne disposent pas de prises pour recharger les batteries !

Que faire en cas d’urgence ?

Dans l’idéal, le meilleur moyen d’obtenir de l’aide est de se rendre dans un refuge où il est toujours possible d’entrer en contact avec les services de secours en montagne. Sinon, dans tous les cas, le 112 est le numéro de téléphone à composer dans toute l’Europe, le 18 pour joindre les pompiers, et le 17 pour contacter la police (PGHM – Pelotons de Gendarmerie de Haute Montagne).

Bien choisir sa carte du GR20

Je trouve que les cartes IGN à l’échelle 1:25000 sont les meilleures. Outre l’itinéraire exact, elles indiquent correctement et avec précision les variantes possibles. De même, il existe des sources qui ne figurent pas dans les guides du GR20.

IGN TOP 25:

  • 4149 OT Calvi – Cirque de Bonifatu
  • 4250 OT Corte – Monte Cinto
  • 4251 OT Monte d’Oro – Monte Rotondo
  • 4252 OT Bastelica Monte Renoso
  • 4253 ET Bavella – Zonza.

 

Les deux cartes IGN à l’échelle 1:75000 sont également très pratiques car le tracé du GR20 y est indiqué.

Le guide du GR20

Comment parcourir le GR20 ? Du nord au sud ou du sud vers le nord ?

Est-il préférable de parcourir le GR20 du nord au sud ou du sud vers le nord ? Faut-il s’attaquer au GR20 en entier ou seulement à une partie ? J’ai constaté qu’il est plus facile d’arpenter du nord au sud le segment sud de Vizzavona en direction du col de Bavella / Conca. Et on profite mieux du segment nord de Vizzavona à Haut Asco / Calenzana en allant du sud vers le nord.

 

En outre, une autre question se pose : partir seul ou en groupe (organisé) ? Ceux qui y vont seuls peuvent planifier eux-mêmes leurs étapes et rencontrent souvent d’autres randonneurs. Les marcheurs solitaires ne le restent pas longtemps. L’avantage d’un groupe organisé, c’est que le guide connaît d’autres variantes d’itinéraires qui deviennent très importantes, surtout par temps difficile, ou bien des sources supplémentaires qui allègent grandement le sac à dos. Les transferts et les nuitées sont également réservés. De plus, de nombreux conseils sont donnés pour préparer le sac à dos. Aussi, les affaires en commun sont-elles réparties chez les différents membres du groupe, ce qui allège encore le sac à dos. En revanche, je vous déconseille le transport de bagages sur le GR20. Cela facilite certes le chemin, mais le rend aussi plus dangereux, car en cas de changement soudain de temps, l’équipement nécessaire (réchaud, sac de couchage) pour un bivouac d’urgence va manquer.

 

En 2012, deux randonneurs ont été soudainement pris dans une forte tempête. Comme la rivière était sortie de son lit, ils n’ont pas pu retourner au refuge ni continuer à avancer. Ils ont dû passer la nuit en montagne sans équipement et n’ont été retrouvés que le lendemain par les services de secours en montagne, souffrant d’une grave hypothermie. En outre, le point d’arrivée de chaque étape chez certains prestataires est parfois plus éloigné qu’un autre (à cause des accès routiers empruntés lors du transport de bagages), ce qui signifie que le parcours sera plus exigeant que celui d’une étape habituelle.

 

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez faire une randonnée dans une nature unique en Europe, le GR20 est le meilleur choix. Amusez-vous bien en Corse !

Back To Top