skip to Main Content

La vallée d’Alesani

Stausee Von Alesani
Stausee Von Alesani
Alesani-Tal - Vallée D'Alesani
Alesani-Tal - Vallée D'Alesani
Novale
Chiatra
Vallée D'Alesani
Pietra-di-Verde
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Ortale

La vallée de l’Alésani fait partie de la Castagniccia. On croise peu de monde lors d’une excursion dans ce secteur, même en haute saison. On circule parfois sur des routes étroites où vadrouillent ou bien se reposent des cochons, des vaches, des ânes et des chèvres. Des villages pittoresques, de puissants châtaigniers et un ancien monastère viennent compléter la visite de cette vallée.

Alesani-Tal - Vallée D'Alesani
Alesani-Tal - Vallée D'Alesani
Alesani-Tal - Vallée D'Alesani
Vallée D'Alesani

L’itinéraire débute sur la côte orientale de la Corse. Depuis la T10, on peut se rendre dans la vallée de plusieurs façons. Il est possible de prendre la D52 ou la D152 jusqu’à Sant’Andrea-di-Cotone. Ces deux routes sont les moins fréquentées. La D71 mène de Prunete à Cervione. Le long de la Traversa, la route qui traverse le village, vous pouvez prendre un café et profiter de la vue.

 

La D71 rejoint Sant’Andrea-di-Cotone en longeant une colline. Ce village se trouve au-dessus du barrage de l’Alésani. Un peu plus loin, il y a une belle vue sur le lac. De l’autre côté, le village de Chiatra est situé sur une crête. On y passe à la fin de cette excursion dans la vallée de l’Alésani.

 

Suivez ensuite la D71 qui traverse toute la Castagniccia et mène à Ponte-Leccia.

10 km juste après Sant’Andrea-di-Cotone, passez par Ortale. Cette commune est l’une des plus petites de Corse et ne compte que 25 habitants. Vous pouvez vous garer le long de la D71 et explorer le village à pied.

Ortale
Ortale
Ortale
Ortale
Ortale

Après Ortale, traversez le village de Terrivola et rejoignez Castagneto. À l’entrée du village, prenez l’étroite D217 à gauche vers le couvent d’Alésani.

 

Si vous continuez sur la D71, vous atteindrez le cœur de la Castagniccia par le col d’Arcarota.

 

Si vous avez le temps, restez sur la D71 et prenez la D17 avant le col d’Arcarota. Vous passerez ainsi par Piobetta et Pietricaggio avant d’arriver à Perelli.

La D217 descend vers la rivière de Busso, qui plus bas, prend le nom de rivière d’Alésani. Traversez ce cours d’eau. Un peu plus loin, il y a un carrefour où il faut prendre la D317 en direction de Piazzali et du couvent d’Alésani. Au niveau de Piazzali, prenez le virage à droite et continuez à monter en pente raide jusqu’au bâtiment religieux. Une allée mène à un parking situé dans une clairière sur la propriété du couvent.

Le couvent d’Alésani

Le couvent d’Alésani est ouvert en été les mardis, jeudis et samedis après-midi de 14 h 30 à 18 h 00. Il est classé monument historique.

 

En 1236, 10 ans après la mort de Saint François, le frère Giovanni Parente s’établit en Corse où il fonde plusieurs couvents, dont le couvent d’Alésani. Toutefois, ce dernier n’est pas encore situé à l’emplacement de l’édifice actuel, mais beaucoup plus loin, près de la rivière de Busso. Il est abandonné au XIVe siècle pour être ensuite reconstruit sur le site actuel. La date à laquelle le couvent a été déplacé reste inconnue.

En 1736, le baron westphalien Théodore de Neuhoff est sacré roi de Corse au couvent d’Alésani. Pendant la Révolution française, l’édifice est déserté.

En 1865, quelques frères franciscains reviennent s’y installer mais les religieux sont forcés de le quitter à nouveau en 1903. Les démarches pour obtenir le classement du couvent aux monuments historiques ont été longues et difficiles à cause du coût que représentaient les travaux de restauration du bâtiment en très mauvais état et du clocher qui penchait dangereusement d’un côté.

En 1940, deux frères franciscains reprennent possession du couvent et commencent à restaurer l’édifice. Mais le manque d’argent entraine l’interruption des travaux.

Dans la nuit du 17 décembre 1943, lors d’une violente tempête, le clocher de l’église bascule et tombe sur l’aile est du couvent. Le père Gabriel Poli est tué dans son sommeil. Il est enterré dans l’église du couvent, à droite de l’entrée.

Entre 1979 et 1980, divers travaux sont réalisés. En 1983, le couvent figure enfin parmi les monuments historiques.

Entre 1993 et 1994, le clocher de l’église est reconstruit à partir d’anciennes photographies. Plusieurs phases de rénovation ont ensuite eu lieu entre 2003 et 2014.

 

» site web du couvent d’Alesani

Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani
Kloster Von Alesani - Couvent D'Alesani

En partant du couvent d’Alésani, montez jusqu’à la D17, puis tournez à gauche pour rejoindre Novale.

Novale
Novale
Novale
Novale
Novale

La D17 mène vers l’est à travers des forêts de châtaigniers aux nombreux arbres majestueux. Les panoramas sur la vallée sont toujours aussi beaux.

Alesani-Tal - Vallée D'Alesani

Après plusieurs virages, vous atteindrez Pietra-di-Verde, un village relativement grand.

Pietra-di-Verde
Pietra-di-Verde
Pietra-di-Verde
Pietra-di-Verde

Peu après Pietra-di-Verde, la D117 bifurque vers la droite en direction de Moïta dans la vallée de la Bravone. À ceux que les virages n’effraient pas, il est possible d’ajouter ce détour à votre itinéraire. Sinon, dirigez-vous directement vers Chiatra.

Chiatra se trouve loin au-dessus du lac de barrage de l’Alésani. De l’autre côté, vous pouvez voir Sant’Andrea-di-Cotone. Le village de Chiatra s’étend de part et d’autre de la route qui le traverse. C’est facile de trouver une place de parking dans le centre, devant la mairie. Passez devant l’église et vous atteindrez un point de vue d’où vous pourrez voir toute la vallée de l’Alésani. Par temps clair, on peut également apercevoir l’île d’Elbe. Il est possible de faire une courte randonnée en boucle (sentier de Chiatra) autour et jusqu’au Monte Oppido dont le parcours est décrit à la mairie. Il faut compter environ 2 h 30 de marche.

Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra
Chiatra

Depuis Chiatra, empruntez la D17 pour descendre vers la côte orientale. Passez devant le restaurant U Pagliaghju que je recommande vivement ! Un peu avant, on peut prendre la D517 qui descend jusqu’au lac de barrage de l’Alésani et continue jusqu’à Sant’Andrea-di-Cotone.

Le barrage de l’Alésani possède une retenue d’eau de 11,3 millions de mètres cubes répartie sur 49 ha. Ce barrage-poids a été achevé en 1970. Le lac est alimenté par un bassin versant de 56 km². L’eau sert à l’irrigation des champs, plantations et vignobles du centre de la côte orientale. Bien entendu, le barrage permet aussi de produire de l’électricité.

Stausee Von Alesani
Stausee Von Alesani
Stausee Von Alesani
Stausee Von Alesani
Stausee Von Alesani

Photos de la vallée d’Alesani

Back To Top