skip to Main Content

Drapeau Corse

Le symbole de la liberté corse, la tête noire avec un bandeau blanc, est omniprésent sur l’île. Et même sous nos latitudes, il est parfois possible d’apercevoir un autocollant sur l’un ou l’autre hayon. Mais que signifie donc cette tête ? Les opinions divergent.

Il existe plusieurs légendes sur ses origines. La tête peut également être vue sur le drapeau sarde, à la différence que le ruban blanc ne repose pas sur le front, mais bande les yeux. De plus, la tête de Maure corse est tournée vers la gauche, tandis que ses amis sardes, quatre sur le drapeau de l’île voisine, regardent vers la droite, sans le bandeau.

Drapeau Corse Tete Maure Testa Mora

Selon la légende la plus connue, un prince d’Afrique du Nord kidnappa, au 13e siècle, une jeune corse pour la vendre comme esclave au royaume de Grenade. Son fiancé, qui était également corse, a suivi sa trace, avec des hommes puissants, et l’a libérée et ramené à Aleria. Cela ne convenait pas du tout au prince et celui-ci a donc envoyé un de ses fidèles en Corse. Une bagarre sanglante éclata entre lui et le fiancé corse, dont ce dernier sortira vainqueur. Il décapita les Maures, transperça leurs têtes sur une lance et la brandit en signe de triomphe.

 

Les historiens le voient un peu moins héroïquement. Ces-derniers croient trouver l’origine des armoiries corse et sarde en Aragon (Espagne). Au moment où Gênes et Pise se battaient pour la suprématie en Méditerranée occidentale, le pape Nicolas IV mandata le roi d’Aragon comme administrateur pour la Corse et la Sardaigne. À cette époque, le drapeau d’Aragon montrait quatre têtes mauresques autour d’une croix rouge, probablement un symbole des victoires contre les Arabes.

 

Ce qui est certain, c’est qu’en 1762, sous Pasquale Paoli, la tête de maure au bandeau blanc fut désignée blason officiel des Corses.

 

La tête est souvent représentée, à tort, avec une boucle d’oreille.

Korsika Flagge Gif
Testa Mora Paradisu Drapeau Tête maure
Korsika Flagge transparenter Hintergrund
Back To Top