skip to Main Content

Côte ouvest du Cap Corse

Cap Corse Centuri
Cap Corse Centuri
Centuri
Cap Corse Albo
Nonza
Tour de Sénèque
Pino
Pietracorbara
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Cap Corse - Nonza
Nonza
Nonza
Marine de Negru
Marine de Negru
Couvent de Nonza
Centuri
Centuri
Centuri
Centuri
Centuri
Cap Corse Westküste
Cap Corse Westküste
Cap Corse Westküste

Après le Col de la Serra, vous rejoindrez la commune de Centuri. À partir de la D80, l’étroite D35 bifurque, traverse les hameaux de Camera et d’Orche avant de descendre jusqu’à la mer. Peu avant le port de Centuri, la route se ramifie. La route de droite permet de descendre au port. Cet étroit passage est toutefois fermé depuis quelques années : trop de camping-cars y sont en effet restés coincés. Il est conseillé de prendre la voie de gauche et de se garer ensuite sur la grande place à l’extrémité sud du village. Il est beaucoup plus facile d’explorer Centuri à pied.

Centuri

Centuri est le village le plus au nord de la côte ouest du Cap Corse. Ce joli port de pêche est entouré de pittoresques maisons colorées, dont les toitures sont recouvertes de serpentine verte de la région.

 

Vers 1760, le général Pasquale Paoli y a construit un chantier naval dans le but d’équiper la flotte corse. C’est également ici que les Romains construisirent le village de Centurium. Aujourd’hui, Centuri est le plus important port de pêche à la langouste de toute la Corse ! Les grandes nasses que l’on aperçoit parfois encore ne sont plus utilisées depuis des décennies, si ce n’est par quelques pêcheurs amateurs. De nos jours, les langoustes sont pêchées à l’aide de longs filets.

 

En 2000, j’ai travaillé une saison au restaurant Le Langoustier, en tant que serveur. À l’époque, Fernand, l’ancien patron, pêchait lui-même les crustacés à bord de son bateau Laura. Le soir, on servait ce qui avait été attrapé au cours de la journée : en plus des langoustes, homards, araignées de mer et divers poissons étaient également au menu. Je suis parti de nombreuses fois en mer avec  Fernand et ses pêcheurs.

 

Le Langoustier est désormais géré par la fille cadette de Fernand et Marie-Thé et par son mari.

 

» La pêche à la langouste

Cap Corse Centuri
Cap Corse Centuri
Centuri
Centuri
Centuri
Centuri
Centuri
Centuri

Aujourd’hui, une vingtaine de pêcheurs travaillent à Centuri. Ils approvisionnent en grande partie les 8 restaurants ouverts en haute saison autour du port. Outre Le Langoustier, qui bénéficie d’une situation magnifique, Le Vieux Moulin est également très connu. Le frère de Fernand, Henri, possède le restaurant A Macciotta et son neveu, Désiré, le restaurant Le Pêcheur, qui loue également quelques chambres avec vue sur le port. Si vous n’appréciez pas spécialement les fruits de mer, le restaurant La Bella Vista de la fille d’Henri propose également des pâtes et des pizzas.

 

Centuri est un lieu de résidence royal depuis que, en 2007, la reine Al Khalifa du Bahreïn a acheté la maison de pêcheurs à moitié en ruine située juste à côté du Langoustier et l’a transformée en une petite résidence de vacances féodale. Elle n’y séjourne toutefois que quelques jours par an. Elle n’a acheté la maison que pour se rendre chez un acupuncteur de renommée mondiale qui possède une immense propriété au-dessus de Centuri.

 

Le hameau de Cannelle, situé au-dessus de Centuri, vaut la peine d’être visité. Pour le rejoindre, il faut passer par Orche, un autre petit village situé sur la D35. Garez votre voiture à l’entrée de Cannelle afin de passer sous les voûtes et d’explorer ses ruelles étroites à pied. Tout à fait au bout du village se trouve également une très jolie source.

 

 

» en savoir plus sur Cannelle

 

Si vous aimez vous baigner dans la mer, Centuri n’est pas l’endroit idéal, car il ne dispose que de petites criques de galets. Dans le hameau de Mute, situé à moins d’un petit kilomètre au sud de Centuri, vous trouverez une plage de galets plus importante ainsi qu’une école de plongée en saison. Les amateurs de snorkeling apprécient la zone entre l’îlot de Capense et le « continent ».

Mute
Mute
Mute
Mute
Mute
Mute
Mute

Au-dessus de Mute se trouve le très beau camping l’Isulottu (notez qu’après, vous ne pourrez plus planter votre tente en toute légalité avant d’atteindre St-Florent ou presque). Un ancien monastère, le couvent d’Annunziata, se situe entre Centuri et Morsiglia. Fondé en 1479, il fut abandonné en 1903. Entièrement restauré depuis, il peut être loué pour des mariages.

Morsiglia

À Morsiglia (à ne pas confondre avec Morosaglia, le lieu de naissance de Pasquale Paoli), vous rejoignez à nouveau la D80. De là, l’étroite D35 vous conduit à travers une vallée isolée jusqu’à la côte est du Cap Corse, vers Marine de Meria. Le village abrite plusieurs tours fortifiées datant de l’époque génoise. Au nord-ouest, sur une crête, vous attendent les ruines de deux moulins à vent au bout d’un petit chemin étroit. À Morsiglia, le Domaine de Pietri produit d’excellents vins. Notez également que le village est le dernier endroit où vous pouvez faire le plein avant Saint-Florent !

Morsiglia
Morsiglia
Pietracorbara

La route entre Morsiglia et Pino a certes été élargie, mais elle demeure toujours aussi sinueuse. La vue sur la mer est à couper le souffle. Sur le trajet, il est possible de faire un détour par la petite baie d’Alisu. Un snack-bar y est ouvert pendant la haute saison.

Cap Corse côte ouvest

Peu avant la commune de Pino, la départementale D180 bifurque à gauche, en direction de Luri et de Bastia. Celle-ci mène, après une succession de virages, jusqu’au Col de Santa Lucia, situé à 381 m d’altitude. Là, une petite route étroite bifurque sur votre droite, derrière la chapelle, et vous conduit à un ancien monastère qui servait autrefois de foyer pour enfants. Les ruines semblent aujourd’hui sinistres. C’est ici que débute la randonnée vers la Tour de Sénèque, dans laquelle, selon la légende, le philosophe romain Lucius Annaeus Seneca aurait passé une grande partie de son exil. La tour actuelle date en fait du Moyen-Âge, mais des fondations prouvent qu’une construction s’y trouvait déjà antérieurement.

 

Cette randonnée vaut la peine, ne serait-ce que pour la très belle vue sur les côtes ouest et est du Cap Corse !

Pino

Pino jouit d’une situation unique au-dessus de la mer. À l’entrée du village se dressent d’imposants eucalyptus ainsi que grands mausolées. Les bus de touristes, qui font le tour du Cap en une journée, y font généralement une pause à midi. Le restaurant du village est par conséquent bien rempli à ce moment de la journée. Si Pino possède deux tours fortifiées, celles-ci ne peuvent être vues que de l’extérieur car il s’agit de propriétés privées.

Pino
Pino
Pino

Peu après Pino, une route étroite bifurque sur votre droite, par laquelle vous pouvez rejoindre Marine de Scalo. On y trouve une tour génoise, érigée au XVIe siècle, à moitié détruite et, en-dessous de celle-ci, l’ancien couvent St-François, fondé en 1495.

Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo
Marine de Scalo

À partir de Pino, une autre route, parallèle à la D80 et située plus haut, vous conduit vers le sud. Personnellement, je préfère la première route, car les vues sur la mer en contrebas y sont beaucoup plus spectaculaires. La « route du haut » (D33) peut être une alternative pour l’une de vos prochaines visites du Cap Corse. Pour rejoindre la D33, il faut partir du centre de Pino, revenir à l’embranchement en direction de Luri et suivre la route en épingle pendant 1 km. Ensuite, c’est tout droit.

Trajet via la D33

La D33 est nettement moins fréquentée et plus étroite que la D80 qui passe plus bas. Vous traverserez tout d’abord la partie haute du village de Pino. La route traverse ensuite une zone boisée, de sorte qu’il n’est possible d’apercevoir que de temps à autre la mer. Ce tronçon est justement beaucoup plus spectaculaire sur la D80. Au bout d’un moment, les bois se font moins présents et la côte plus visible, et l’on peut régulièrement voir la route en contrebas. Après avoir traversé un petit plateau, le village de Minerviu se trouvera juste devant vous. Au bout de 4 km environ, vous avez la possibilité de tourner brusquement sur votre droite et de rejoindre la D533, laquelle vous conduira jusqu’à Minerviu.

 

Si vous restez sur la D33, vous pourrez profiter, peu après, d’une belle vue sur le village. La route offre désormais beaucoup plus de points de vue qu’auparavant. 3 km après Minerviu, vous atteindrez une bifurcation. Continuez alors votre chemin à droite. Si vous allez à gauche, la route vous mènera jusqu’au village de Barrettali, qui se compose de multiples petits hameaux. 3 km plus loin, vous pouvez bifurquer à droite en direction de la D80 et traverser le village de Conchigliu. Ici, une petite randonnée s’offre à vous.

 

Plus loin sur la D33, vous passerez devant une cascade généralement asséchée, puis, un peu plus haut, devant le Moulin de Pendente (à noter que celui-ci est une propriété privée). 1,7 km après le moulin, vous passerez en dessous de Linaje, l’un des villages abandonnés de la commune de Canari. Si vous souhaitez visiter les quelques ruines, garez-vous au bord de la route et remonter la piste qui débute sur votre gauche. Il ne reste plus grand-chose à voir, mais les ruines de la vieille tour sont très belles. Les murs des autres maisons sont en grande partie envahis par le maquis.

Linaje
Linaje
Linaje
Linaje

1 km plus loin, vous atteindrez le petit mémorial de Saint Antoine et pourrez profiter d’une belle vue sur la côte. Peu avant, un panneau vous indique la direction d’un pont génois. Ce dernier est toutefois situé à près de 3 km et plus facile à atteindre en empruntant le chemin de randonnée mentionné plus haut.

 

Peu après, vous atteindrez Vignale, un quartier de la commune de Canari. Dans le village, vous pouvez soit tourner à droite, en direction de Nonza et de St-Florent, soit continuer tout droit vers Canari et son clocher. Continuez maintenant avec la section consacrée au « Trajet via la D80 ».

Trajet via la D80

Si vous suivez la D80, celle-ci vous fera passer, juste après Pino, à travers une zone extrêmement  rocheuse et rude. Un arrêt photo à ne surtout pas manquer ! Vous traverserez ensuite le village de Minerviu (un petit hameau avec un bar et un snack). La route se poursuit à travers un paysage qui reste sauvage et l’on observe à nouveau les terrasses qui ne sont plus exploitées depuis longtemps et qui s’étendent jusqu’à la mer.

Minerviu
Minerviu
Cap Corse côte ouvest
Cap Corse côte ouvest
Cap Corse côte ouvest

3,6 km après Minerviu, la D133 bifurque à gauche, en direction de Barrettali. En suivant cette route sur 1,5 km, vous atteindrez le hameau de Cunchigliu. Ici, vous pouvez faire une courte randonnée jusqu’à un pont génois et vous baignez dans la piscine naturelle d’un ruisseau.

Sentier de l'Annunziata
Sentier de l'Annunziata
Sentier de l'Annunziata
Sentier de l'Annunziata

Vous rejoindrez ensuite Marine de Giottani (on y accède par une voie en cul-de-sac qui descend de la D80). En plus d’une tour génoise, en grande partie en ruine, vous y trouverez une plage de galets, un petit port ainsi qu’un restaurant.

Marine de Giottani
Marine de Giottani
Marine de Giottani
Marine de Giottani

Peu après Marinca, je vous recommande de prendre la D33bis et ensuite la D33 complètement à gauche, en direction de Canari. La place du village abrite un joli clocher et la vue d’ici est magnifique. Au-dessus de Canari se trouvent deux villages abandonnés : Marsogna et Imiza. Derrière l’hôtel Au Bon Clocher se dresse la chapelle romane de Sainte-Marie de l’Assomption.

Canari
Canari
Canari
Canari
Canari
Canari - Santa Maria Assunta
Canari
Canari
Canari

Pour rejoindre la D80, revenez à Vignale et tournez franchement à gauche sur la D33.

 

Très vite, l’usine d’amiante, fermée en 1965, vient défigurer le paysage. La matière première était exploitée sur les pentes situées juste au-dessus de celle-ci. Le gisement d’amiante a été découvert en 1928 et l’exploitation a commencé peu de temps après, donnant du travail à 400 hommes lorsque l’usine était au sommet de sa prospérité. Naturellement, les mesures de protection étaient très sommaires à l’époque et de nombreux mineurs souffrent ou ont souffert de séquelles. Les baraquements des ouvriers sont encore visibles aujourd’hui au nord de l’usine, le long de la route.

Usine d'amiante Canari
Usine d'amiante Canari
Usine d'amiante Canari
Usine d'amiante Canari
Usine d'amiante Canari

À peine a-t-on dépassé ces affreux vestiges que l’on peut apercevoir le village d’Albo avec sa plage de galets gris-noirs et, derrière, Nonza et sa plage. Il est ici possible de remonter quelque peu vers le site d’extraction, en suivant une route étroite aux multiples virages. L’objectif n’est pas forcément la mine à ciel ouvert, mais plutôt le panorama encore plus beau qui s’offre à vous lorsque vous êtes en haut.

Albo

Détour par la vallée d’Olcani

Peu avant Albo, vous traverserez un ruisseau. À peine plus loin, la D233 bifurque sur votre gauche, en direction des villages d’Ogliastro et d’Olcani. Une belle piscine naturelle vous attend en dessous d’Ogliastro. Vous passerez ensuite devant un moulin restauré, qu’il est parfois possible de visiter.

Ogliastro

Après celui-ci, vous franchirez un virage en épingle à cheveux, avant de rejoindre la route menant à Ogliastro Sutanu. Ici, tournez franchement à droite. Juste après, vous vous retrouverez alors devant un nouvel embranchement. Tout droit, la route vous conduit à Olcani. Complètement à gauche, elle vous mène jusqu’à Ogliastro Supranu. Un parking est disponible à l’entrée du village. De là, il ne vous faudra que 10 bonnes minutes à pied pour rejoindre le pont génois. Traversez d’abord le village, passez sous une grille et suivez le chemin jusqu’au ruisseau qu’enjambe le pont.

Pont génois à Ogliastro
Pont génois à Ogliastro
Pont génois à Ogliastro
Ogliastro

De retour sur la D80, continuez en direction d’Albo, un joli petit village qui possède une belle plage de galets. Une petite voie en cul-de-sac vous mène de la D80 jusqu’au centre d’Albo. Un parking est disponible derrière la plage ainsi qu’une aire de stationnement pour les camping-cars.

 

Au sud de la plage, la belle Tour d’Albo trône au sommet d’un rocher. Ici aussi, à l’instar de la tour génoise de Capu Rossu, un escalier extérieur mène jusqu’à la porte d’entrée, (celle-ci est malheureusement fermée). Il est toutefois possible d’escalader la façade et de se glisser à l’intérieur par la fenêtre du bas. De là, vous pouvez accéder à la plateforme panoramique en passant par un escalier. La tour génoise d’Albo a été rénovée au cours de l’été 2020.

Albo
Albo
Albo
Albo
Albo

1,5 km après Albo, une petite route bifurque vers l’extrémité nord de la plage de Nonza.

 

Que la baignade sur cette plage aux galets gris foncé soit nocive pour la santé, est fort peu probable. Certes, les galets sont des rejets de l’usine d’extraction d’amiante, mais ils ne contiennent manifestement pas d’amiante. De plus, seule l’inhalation d’amiante est dangereuse et les galets sont bien trop gros pour cela…

 

La faible fréquentation de la plage, même en haute saison, est plutôt due au fait que, au sud de Nonza, (situé à près de 150 m d’altitude), celle-ci ne soit accessible qu’à pied. À l’extrémité nord, les choses sont bien différentes, car il est possible de rejoindre la plage par une route. Il serait également déconseillé de se baigner sur la plage d’Albo, qui a la même couleur que celle de Nonza. Mais, celle-ci étant facilement accessible en voiture, beaucoup de gens viennent s’allonger sur ses petits galets et y prendre le soleil pendant la saison.

Plage de Nonza
Plage de Nonza
Plage de Nonza

Plus vous vous approchez de Nonza, plus le nombre de véhicules garés au bord de la route est important, car il est presque impossible de se garer dans le village durant l’été. Nonza est un véritable goulet d’étranglement et traverser le village avec un camping-car, mais aussi en voiture, peut s’avérer pénible. Si vous voulez visiter Nonza mais que vous ne trouvez malheureusement pas de place de parking dans le village, garez-vous à l’extérieur, sur le bord de la route, et rejoignez-le à pied.

Nonza

Nonza est l’un des plus beaux villages du Cap Corse.

 

» plus en savoir

Cap Corse - Nonza
Cap Corse - Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza
Nonza

À environ 1 km au sud de Nonza, vous pouvez laisser votre voiture sur un petit parking et descendre à pied jusqu’aux ruines d’un monastère. À l’intérieur de cette église baroque en ruine, des ossements se trouvent encore dans une tombe à moitié ouverte dans le sol. Un spectacle qui fait froid dans le dos ! Comptez environ 20 minutes pour vous y rendre.

Couvent de Nonza
Couvent de Nonza
Couvent de Nonza
Couvent de Nonza
Couvent de Nonza
Couvent de Nonza
Couvent de Nonza

Peu avant Negru, vous atteindrez l’endroit le plus étroit de la route côtière à l’ouest du Cap Corse. Les rochers se dressent à la verticale, tandis que la mer gronde en dessous.

Westküstenstrasse Cap Corse
Westküstenstrasse Cap Corse
Westküstenstrasse Cap Corse
Westküstenstrasse Cap Corse
Westküstenstrasse Cap Corse

Vous rejoindrez ensuite le petit village perché de Negru, avec sa jolie petite tour génoise surplombant une plage de galets. Ici aussi, une voie en cul-de-sac mène vers le bas.

 

Negru abritait autrefois le plus grand pont génois du Cap Corse, qui enjambait le ruisseau Olmeta et qui possédait deux arches. Construit au XVe siècle, il fut partiellement détruit par une tempête en 1785. Il fut ensuite rénové. Malheureusement, une violente inondation emporta à nouveau la majeure partie du pont le 24 novembre 2016. Il est prévu de le reconstruire, mais le financement de ce projet n’est pas encore clarifié de manière définitive.

 

Le village d’Olmeta-di-Capocorso se situe en amont de Negru. Pour le rejoindre, il faut, à partir de Negru, rouler encore un peu sur la D80, en direction du nord, et tourner ensuite à droite sur la D433. Peu après le hameau de Celle se trouve un pont génois à arche unique.

Marine de Negru
Marine de Negru
Marine de Negru
Strand von Negru

Une merveilleuse plage de sable vous attend juste avant Marine de Farinole. On peut parfois y voir atterrir des parapentes et certains prennent des passagers. Si cela vous intéresse, renseignez-vous auprès du restaurant. Une autre tour génoise se dresse également à l’extrémité sud de la plage. Le Camping A Stella, situé directement sur la mer, est le premier camping que vous croiserez sur votre route depuis Centuri.

Tour de Farinole

De Marine de Farinole, vous pouvez monter sur la D333 en direction de Farinole (hameau de Bracolaccia). De là, la route continue en direction de Patrimonio. Un peu au-dessus de la route se trouvent les ruines du monastère de Marianda (Couvent de Marianda). Plusieurs chemins y mènent. Le plus simple est de partir de Bracolaccia en direction de Patrimonio, de suivre la route sur 3,3 km et de garer ensuite votre voiture sur le bas-côté. Vous trouverez une piste qui grimpe jusqu’à un réservoir d’eau. Il suffit ensuite de tourner à gauche pour tomber directement sur les ruines du monastère de Marianda. Fondé en 1606, sa construction ne fut achevée qu’en 1671. Entre 1702 et 1750, le monastère fut agrandi, avant d’être dissous en 1771. La cloche du couvent est aujourd’hui suspendue dans le clocher de l’église San Martinu à Patrimonio.

Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda
Couvent de Marianda

À Marine de Farinole, si vous restez sur la route côtière, un peu plus loin, celle-ci s’éloigne du littoral et passe devant des collines calcaires et des vignobles dans le célèbre village viticole de Patrimonio (lequel fait déjà partie de la région du Nebbio). Juste avant, une route étroite bifurque sur votre droite en direction du camping U Sole Marinu.

Back To Top