skip to Main Content

Profile de l’île de Corse

Situation de l’île de Corse

La Corse se situe entre 43 ° 01′ et 41 ° 22′ de latitude nord (comme Rome, Barcelone) et 9 ° 34 ′ et 8 ° 33 ′ de longitude est (Gênes, Stuttgart).

 

Avec une superficie de 8 722 km² (Haute-Corse : 4 666 km² ; Corse-du-Sud : 4 014 km²), l’île de Corse est la quatrième plus grande île de la Méditerranée après la Sicile (25 461 km²), la Sardaigne (24 089 km²) et Chypre (9 251 km²).

 

La Corse mesure 183 km de long (Cap Corse au nord jusqu’à Capo Pertusato au sud), 83 km de large (Alistro à l’est jusqu’à Capo Rosso à l’Ouest) et, en raison des nombreuses baies, a une circonférence de plus de 1 000 km, dont environ un tiers de la plage et les deux tiers sont des côtes rocheuses.

 

La distance jusqu’à la France, mère patrie (Nice) est de 180 km ; l’Italie, quant à elle, n’est qu’à 83 km (Livourne) et la Sardaigne au sud à 12 km.

Profile de l Ile de Corse Carte

Population

La Corse compte 330’455 habitants (1. Jan. 2019). La densité de la population est de 37.9 hab./km2 (France continental: 107 hab./km2, Allemagne : 232 hab./km2, Espagne 93 hab./km2). Près des deux tiers des Corses vivent dans les grandes zones urbaines d’Ajaccio (106’488 hab.) et Bastia (96’548 hab.). La proportion d’étrangers est de 9.5%.

 

La Corse est une partie autonome de la France et divisé en départements Corse-du-Sud (154’303 hab.) et Haute-Corse (176’152 hab.). La capitale de la Corse est Ajaccio (Corse-du-Sud).

Profile de l'île de Corse - Steckbrief Korsika

Topographie et géologie de la Corse

La Corse est également qualifiée de « montagne dans la mer », et ce, à juste titre : son point culminant, le Monte Cinto (2 706 m), n’est situé qu’à 25 km de la mer. Au total, l’île compte plus de 120 sommets dépassant les deux mille mètres. Ces derniers s’étirent du nord au sud, suivant les courbes d’un léger S, pour former la crête centrale de l’île. La Corse présente une altitude moyenne de 568 m (Sicile : 441 m ; Sardaigne : 344 m) et est donc l’île la plus montagneuse de Méditerranée. La Corse est composée à 86 % de régions montagneuses et seulement à 14 % de plaines côtières.

 

Les formes grossières du relief corse sont apparues au cours de l’ère tertiaire, à l’instar des Alpes. Le socle cristallin couvre les 2/3 de sa surface et est principalement constitué de granit.

 

La zone schisteuse s’est dépliée à partir des sédiments qui se sont déposés au fond de la mer.

Géologie de la Corse
Topographie de la Corse

Climat de l’île de Corse

La Corse a un climat typiquement méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux et humides sur la côte. Grâce aux différentes altitudes, une distinction est faite entre le climat méditerranéen (jusqu’à 200 m), la zone de transition (200 – 1000 m), le climat modéré (1000 – 1500 m) et le climat alpin (au-dessus de 1500 m).

 

» En savoir plus sur le climat de la Corse

Les eaux de l’île de Corse

Le plus long fleuve de Corse est le Golo, avec une longueur de 84 km, suivi du Tavignano (80 km). Ils se jettent tous les deux dans la mer Tyrrhénienne sur la côte est. Mais on trouve aussi à l’ouest des rivières plus importantes comme le Tavaro (53 km) et le Gravona (42 km). S’ils ne transportent que peu d’eau en été, ils peuvent se transformer en ruisseaux torrentiels pendant les saisons les plus humides, surtout au printemps lorsque la neige fond, ou même après une tempête en été.

 

En Corse, on trouve de nombreux lacs de montagne, partiellement gelés plusieurs mois par an.

 

Il existe trois grands lacs lagunaires sur la côte est : l’étang de Biguglia au sud de Bastia, l’étang de Diane au nord d’Aléria et l’étang d’Urbino entre Aléria et Ghisonaccia.

Économie

Environ 81 % de la main-d’œuvre travaille dans le secteur des services (dont environ la moitié dans le tourisme), 2 % dans l’agriculture et 17 % dans l’industrie. Le taux de chômage est de 15 %. Ces chiffres varient considérablement selon les sources. Le tourisme représente 80 % du produit intérieur brut. Chaque année, les touristes dépensent environ 2,5 milliards d’euros.

Le tourisme

Chaque année, la Corse est visitée par près de 3 millions de touristes. Un peu plus de la moitié d’entre eux se trouvent sur l’île pendant les mois de pointe de juillet et août seulement. Les 163 000 lits d’hôtes sont donc rapidement réservés ; en hiver, par contre, ils sont pratiquement vides, même s’ils sont ouverts…

Trafic

Le réseau routier

La Corse dispose d’un réseau routier d’environ 6 800 km de long. En plus des neuf routes territoriales (T) bien développées, il existe des routes départementales (D), parfois étroites, sinueuses et parsemées de nombreux nids de poule. La Corse a une densité de voitures de 7 véhicules pour 10 habitants (Allemagne : 5,6 voitures pour 10 habitants), ce qui montre la faible densité des transports publics en Corse.

 

Réseau ferroviaire

Le réseau ferroviaire du chemin de fer de la Corse (à voie étroite) mesure 227 km. La ligne principale va de Bastia à Ajaccio via Casamozza, Ponte-Leccia et Corte. À Ponte-Leccia, une ligne bifurque vers Calvi. La ligne entre Casamozza et Porto-Vecchio a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Ports de ferry

La Corse est desservie par des ferries en provenance de France et d’Italie. Les ports de ferries se trouvent à Bastia, Ajaccio, Ile-Rousse, Propriano et Porto-Vecchio.

 

Les aéroports

La Corse dispose de quatre aéroports : Bastia, Ajaccio, Calvi et Figari.

Back To Top
WordPress PopUp Plugin