skip to Main Content

Castagniccia

Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
La Porta
La Porta In Der Castagniccia
Quelle Von Orezza
Kloster Von Orezza

La Castagniccia est une région de collines couvertes de forêts de châtaigniers au nord-est de la Corse. Le sommet du Monte San Petrone, à 1767 m, est le point culminant. Au XVIIIe siècle, la Castagniccia a joué un rôle important dans le mouvement d’indépendance de la Corse. Les nombreux monastères étaient des lieux de rencontre pour les combattants de la liberté et un centre de résistance. Pasquale Paoli est né en Castagniccia (Morosaglia).

Ce sont les Génois qui ont planté les premiers châtaigniers (l’arbre à pain corse) au XVe siècle. Les Corses étaient alors obligés de planter au moins quatre arbres par an. Autrefois, la Castagniccia était une région riche avec la plus forte densité de population en Corse. Pendant les périodes de prospérité, de nombreuses églises baroques ont été construites. A partir des années 1930, la région se dépeuple rapidement. Aujourd’hui, seules quelques personnes vivent ici, principalement des personnes âgées, dans les villages pittoresques dont les maisons sont rongées par les ravages du temps.

Le circuit à travers la Castagniccia est le plus susceptible d’être entrepris dès le début de l’été ou – encore plus agréable – en automne. Au printemps, les puissants châtaigniers n’ont pas encore de feuilles et font donc une triste impression.

La vallée d’Alesani

Les circuits à travers la Castagniccia commencent souvent à Cervione, magnifiquement situé sur le flanc d’une colline au-dessus de la côte est de la Corse. De là, la D71 mène, via Sant’Andrea-di-Cottone, dans la vallée d’Alesani, puis au Col d’Arcarota. Derrière ce dernier se trouve le centre actuel de la Castagniccia avec de nombreux villages et hameaux. En outre, il existe un réseau dense de routes étroites et il n’est pas facile de s’y retrouver une fois que l’on a quitté la D71. Il est conseillé d’utiliser des cartes précises, car la carte Michelin est plutôt insuffisante.

La vallée d’Alesani fait face à la mer et ne semble donc pas aussi fermée que le centre de la Castagniccia. Après Sant’Andrea-di-Cottone, on passe par le village d’Ortale pour rejoindre la Valle-d’Alesani. Juste avant le village, la D217 bifurque vers l’ancien monastère franciscain d’Alesani (Couvent d’Alesani). C’est là que Theodor von Neuhoff est couronné roi de Corse le 15 avril 1736. C’est un monastère corse typique, sans grande décoration et qui n’est d’ailleurs que dans un état modéré. L’église était fermée lors de notre dernière visite.

Via Novale, Pietra-di-Verde et Chiatra, vous rejoignez à nouveau la côte est et avez ainsi visité la vallée d’Alesani des deux côtés. En dessous de Chiatra se trouve le barrage d’Alesani, sur le mur duquel une petite route mène à Sant’Andrea di Cottone et donc à la D71. Au total, une boucle supplémentaire scénique.

Après le Valle-d’Alesani, suivre la D71 en direction de Piedicroce, en passant par la municipalité de Felce, qui est composée de nombreux hameaux. Tout près de la route se trouve un petit magasin où vous pouvez acheter des produits de la région immédiate. En plus des gâteaux aux châtaignes faits maison, vous trouverez la farine de châtaigne très recherchée, mais du miel est également en vente. L’entreprise familiale a racheté des châtaigneraies abandonnées, les a remises en état et les a cultivées à nouveau.

Enfin, on atteint le Col d’Arcarota (790 m) et on quitte ainsi la vallée d’Alesani. Il y a un restaurant au sommet du col. Les étals du marché au bord de la route indiquent qu’un marché s’y tient tous les dimanches de juin à septembre.

Source d’Orezza

Après le passage, vous êtes déjà au cœur de la Castagniccia. Si vous continuez sur la D71, après 8 km, vous atteignez le village de Piedicroce, qui est grand selon les normes de la Castagniccia et qui possède même un bureau de poste. Il y a aussi un hôtel. Devant la grande église baroque de Saint-Pierre et Saint-Paul se trouve une jolie place où les joueurs de boules se retrouvent le soir.

 

Une route étroite, la D508, mène à la source minérale d’Orezza. Sur le chemin, vous passez par le hameau de Stazzona avec son joli clocher. Le chemin descend dans la vallée par plusieurs virages en épingle à cheveux. Traversez le Fium’Alto et vous êtes déjà à la source. Une boutique vend des parasols Orezza, des t-shirts, des lunettes et bien d’autres choses encore en saison. La source a été fermée pendant des années avant que les opérations ne reprennent en 2000. L’eau sort du sol déjà carbonatée. Au milieu des locaux de l’entreprise, vous pouvez goûter à l’eau hautement ferreuse provenant directement de la source.

Pied D'Orezza
Pied D'Orezza
Quelle Von Orezza

Avant le village de Pie-d’Orezza, en dessous de Carcheto, dans un virage à droite, il y a le panneau « Cascade » vers l' »Aire de Baignade ». Vous y trouverez la belle cascade de Carcheto (Cascade A Struccia) avec une belle piscine.

Cascade A Struccia Carcheto
Cascade A Struccia Carcheto
Cascade A Struccia Carcheto

Si vous en avez assez des nombreux virages de la Castagniccia, vous pouvez prendre la D506 le long du Fium’Alto jusqu’à la côte est. Là, vous rejoignez à nouveau le T10 à Folelli sur la côte orientale.

Couvent d’Orezza

Depuis la source d’Orezza, remontez jusqu’à Piedicroce et continuez sur la D71 en direction de Ponte-Leccia. Après seulement 1 km, vous atteignez l’ancien Couventd’Orezza. Le monastère a été fondé par les Franciscains en 1485. Le bâtiment était un lieu de rencontre populaire pour les résistants au XVIIIe siècle. En 1790, Pasquale Paoli et Napoléon Bonaparte s’y sont également rencontrés. En 1943, pendant la 2ème guerre mondiale, le monastère a été détruit par les Allemands. Les Italiens y tenaient un magasin de munitions et de nourriture. Cependant, les moines ont abandonné le monastère 200 ans plus tôt. Les ruines du Couvent comportent des autels baroques en ruine et divers stucs.

Kloster Von Orezza
Kloster Von Orezza
Kloster Von Orezza
Kloster Von Orezza
Kloster Von Orezza
Kloster Von Orezza

500 m après le monastère d’Orezza, l’étroite D246 bifurque vers Pastoreccia et Campodonico. Ce dernier est l’un des deux points de départ de l’ascension du Monte San Petrone. La variante de Campodonico est beaucoup moins utilisée que celle du Col de Prato, ce qui peut s’expliquer par les 200 mètres d’altitude qu’il faut gravir davantage à partir d’ici.

Sur la D71, vous atteignez le hameau de Campana et 2,5 km plus loin, vous prenez la D515. Elle mène à travers le hameau de Croce à La Porta, l’un des plus beaux et des plus grands villages de Castagniccia. Le village possède une élégante église baroque (St-Jean Baptiste) construite entre 1648 et 1680. A gauche de celui-ci, un clocher, construit en 1720, s’élève vers le ciel.

La Porta
La Porta
La Porta In Der Castagniccia
La Porta
La Porta

Pour revenir sur la D71 depuis La Porta, passez l’église sur la gauche et continuez sur la D515 (gardez la gauche après 1,7 km) juste avant le Col de Prato.

Un marché se tient sur le Col de Prato (985 m) fin juillet/début août. Le col est également un point de départ populaire pour la randonnée vers le Monte San Petrone (1767 m). L’aller-retour prend environ 5 heures. La vue depuis le sommet est magnifique. L’immense forêt de châtaigniers, qui a donné son nom à la Castagniccia, s’étend comme une immense mer. On y voit, éparpillés, les nombreux villages et hameaux. La vue s’étend également aux plus hauts sommets de la Corse du Nord, dont la Paglia Orba et les Monte Cinto et Monte d’Oro. Le chemin est bien balisé depuis le col.

Maison natale de Pasquale Paoli

Environ 2,5 km après le Col de Prato, on atteint le village de Morosaglia, qui est constitué de plusieurs hameaux. Pasquale Paoli est né dans le hameau de Strette le 6 avril 1725. Aujourd’hui, il y a un petit musée dans la maison où il est né. Les cendres du président de l’éphémère État corse (1755-1769) sont conservées dans une pièce attenante. Certaines parties de la maison sont encore habitées aujourd’hui. Nous avons été accueillis par la petite fille de la famille lors de notre dernière visite. Les effets personnels de Paoli sont exposés dans le musée, qui mérite bien une visite.

 

Heures d’ouverture : 2. 5. – 30. 9. de 9 à 18 h / 1. 10. – 30. 4. de 9 à 17 h / Prix : 2 €

Morosaglia - Geburtsort Von Pasquale Paoli
Morosaglia - Geburtsort Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli
Geburtshaus Von Pasquale Paoli

Après Morosaglia, la D71 mène à Ponte-Leccia.

» retour à la page sur l’intérieur nord de la Corse

Photos de la Castagniccia

La Porta in der Castagniccia
La Porta
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Castagniccia
Pied d'Orezza
Quelle von Orezza
Couvent d'Orezza
Kloster von Orezza
Kloster von Orezza
Kloster von Orezza
Kloster von Orezza
Back To Top