skip to Main Content

Bonifacio

Bootstour Bonifacio Oberstadt

La ville de Bonifacio est l’une des principales attractions touristiques de l’île de beauté. La vieille ville, avec ses nombreuses ruelles étroites, se dresse sur un plateau calcaire de 60 à 80 m de haut, partiellement entaillé par les attaques de la mer. Les maisons situées en première ligne sur la mer ne pourraient avoir été bâties davantage au bord du vide. Quant au port de Bonifacio, celui-ci se niche au fond d’un fjord protégé, d’une profondeur de près d’1,5 km. Depuis la ville basse, les colossales fortifications semblent imprenables.

L’histoire de la ville de Bonifacio

C’est à Bonifacio, sur le versant rocheux d’Araguina-Sennola, que furent retrouvés les restes humains les plus anciens de Corse. La Dame de Bonifacio a été datée du 8e millénaire avant J.-C. et est désormais exposée à Levie, au Musée départemental de L’Alta Rocca. Bonifacio était déjà habitée à l’époque romaine. Elle fut fondée en 828, lorsque le comte Bonifacio de Toscane fit ériger une citadelle afin de se protéger contre les Sarrasins et donna également son nom à la ville.

 

Les Génois s’en emparèrent par la ruse en 1195. Ayant eu vent de l’organisation d’un mariage au sein d’une riche famille de Bonifaciens, ils supposèrent que les habitants célébreraient l’occasion dignement et qu’ils ne monteraient pas la garde avec autant de vigilance que d’habitude. Ce fut en effet le cas et conquérir la ville fut un véritable jeu d’enfants pour les Génois. Les habitants furent chassés et des citoyens génois vinrent coloniser Bonifacio. Aujourd’hui encore, l’on dit que les habitants parlent un corse fortement influencé par le ligure génois. Les Génois agrandirent considérablement la forteresse déjà existante et accordèrent à la ville le droit de battre monnaie ainsi que sa propre juridiction.

 

En 1420, le roi Alphonse V d’Aragon, dit le Magnanime, vient assiéger la cité (l’« Escalier du roi d’Aragon » nous rappelle aujourd’hui encore cet épisode historique). Le siège fut toutefois infructueux et Alphonse dans l’obligation de se replier.

 

L’empereur Charles Quint y fit une escale forcée en 1541. De retour de son expédition ratée d’Alger, il fut en effet pris dans une tempête et trouva alors refuge dans le port de Bonifacio. Puis, en 1554, Bonifacio fut brièvement conquise par les Turcs, lesquels avaient fait alliance avec les Français contre la République de Gênes, mais, dès 1559, la ville fit son retour dans le giron de celle-ci.

 

Napoléon Bonaparte lui-même séjourna à Bonifacio du 22 janvier au 3 mars 1793. À cette époque, il n’était encore que lieutenant-colonel au 2e bataillon des Volontaires Corses.

 

La Légion étrangère française a également stationné dans la ville haute entre 1960 et 1983.

Où se garer à Bonifacio ?

Se garer gratuitement à Bonifacio

Se garer à Bonifacio coûte assez cher. Si vous avez envie de visiter la ville et de faire une promenade en bateau, vous pouvez alors profiter des places de stationnement gratuites de la SPMB (Société des Promenades en Mer de Bonifacio), laquelle, comme son nom l’indique, propose des excursions en bateau. Les places sont toutefois situées quelque peu à l’écart du centre.

 

Stationnement payant

Même si Bonifacio dispose d’un grand nombre de places de stationnement publiques, celles-ci sont rapidement occupées pendant la haute saison. Il est par conséquent recommandé d’arriver tôt en ville. Le premier grand parking se situe juste avant le port, sur votre droite, immédiatement après la station-service Esso. Vous pouvez sinon tenter votre chance dans le Parking du port, qui se trouve directement derrière l’extrémité du bassin portuaire, sur la gauche. S’il est complet, suivez les panneaux indiquant la direction de la ville haute et le port des ferries et passez derrière les maisons qui se trouvent sur le quai. La route passe devant la chapelle Saint-Roch et la stèle de granit avant de redescendre en direction du port et de remonter ensuite via un tunnel. Plusieurs parkings sont signalés. Le plus grand d’entre eux se situe au niveau du cimetière marin de la ville haute.

Visite de la ville de Bonifacio

En fonction de l’endroit où vous vous serez garé(e) à Bonifacio, la visite de la ville débutera en un lieu différent. Ici, c’est le port qui constitue le point de départ de notre visite guidée.

 

À l’extrémité de celui-ci, la SPMB vous propose des excursions en mer (se renseigner auprès de la compagnie). Il y a également une aire de jeux et les toilettes publiques se trouvent juste derrière l’Office de Tourisme. Si vous avez des difficultés pour marcher, vous pouvez prendre place à bord du Petit train de Bonifacio (5 €). Avant de s’arrêter au niveau de la ville haute, celui-ci passe devant toute une série de lieux d’intérêts.

Bonifacio Hafen

Commencez par le quai Jérôme Comparetti, sur le côté sud du port. Ici, les restaurants se succèdent les uns après les autres et deux petits supermarchés sont également implantés au tout début du port.

 

Le glacier Rocca Serra vous propose un large choix de glaces faites maison, dont un nombre non négligeable à base de spécialités corses (myrte, châtaigne, canistrelli, etc.).

 

Quant à la boutique de bonbons, celle-ci constitue un moment fort pour les enfants et mérite une visite ne serait-ce que pour sa conception : elle abritait en effet autrefois un aquarium.

Bonbons à Bonifacio

L’on arrive ensuite sur une petite place à partir de laquelle le quai Banda del Ferro longe le port jusqu’à rejoindre finalement le port des ferries. Ce chemin n’est toutefois pas idéal pour visiter la ville. De retour sur la place, qui est en fait la rue Saint-Erasme, se dresse l’église Saint-Erasme.

Bonifacio Saint-Erasme
Bonifacio Saint-Erasme
Bonifacio Saint-Erasme

La montée Rastello (bien que courte, celle-ci est épuisante, tout particulièrement en été) mène jusqu’à la chapelle Saint-Roch. Jusqu’en 2019, vous pouviez descendre de ce point de vue jusqu’à la plage de Sutta Rocca, d’où il était possible de prendre de très beaux clichés des maisons en surplomb. La municipalité a malheureusement et fort regrettablement fermé cette voie.

Bonifacio Plage De Sutta Rocca
Bonifacio Plage De Sutta Rocca
Bonifacio Chapelle Saint Roch
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio

Avant de continuer vers la ville haute, n’oubliez pas de faire un petit détour par les falaises de craie situées à l’est. Pour ce faire, il vous faudra grimper et emprunter le large sentier pavé, avant de bifurquer à droite, au bout de 200 m, sur un chemin étroit. Celui-ci mène à un magnifique point de vue, à partir duquel vous pouvez jouir d’un panorama imprenable sur la ville. Vous pouvez ensuite continuer votre promenade sur ce large sentier de randonnée afin d’atteindre d’autres points de vue suspendus au-dessus de la mer.

Bonifacio

Une fois de retour à la chapelle Saint-Roch, prenez la montée Saint-Roch et grimpez jusqu’à la porte de Gênes, la porte superbement conservée de la ville haute et abritant un pont-levis. Jusqu’en 1854, cette porte était la seule et unique façon de pénétrer dans la citadelle.

Bonifacio Porte De Gênes
Bonifacio Porte De Gênes
Bonifacio Porte De Gênes

À sa droite se trouve l’entrée du bastion de l’Étendard : de cette partie des fortifications, vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur le port ainsi que sur certains quartiers de la ville haute. Le prix d’entrée est de 2,50 €. Si vous souhaitez également visiter l’Escalier du roi d’Aragon, il vous en coûtera 3,50 € si vous prenez un billet combiné (Pass-monuments).

Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard Sicht Auf Den Hafen
Bonifacio Bastion De L'Etendard Sicht Auf Den Hafen
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard
Bonifacio Bastion De L'Etendard

Des toilettes publiques sont accessibles au niveau de la porte. Si vous continuez immédiatement à gauche après la porte, vous vous retrouverez alors sur la place du Marché et son terrain de boules.  De là, vous pourrez profiter d’une splendide vue sur les falaises, jusqu’au cap de Pertusato. Le gigantesque rocher de 29 m de haut, érodé par les vagues, porte le nom de « Grain de Sable » et est donc probablement le plus gros grain de sable au monde. Ici, les grandes mouettes qui se posent sur les murs de la place du Marché semblent avoir presque complètement perdu leur crainte de l’Homme.

Bonifacio Möwe

Se promener de long en large à travers les ruelles est une délicieuse expérience. Ne manquez pas non plus d’observer les cages d’escaliers parfois incroyablement étroites et raides à l’intérieur des maisons. Ces dernières ont en effet été construites en hauteur en raison des faibles possibilités d’expansion qu’offre le plateau calcaire à la ville. Il n’y avait pas de place pour de grands boulevards. Les boutiques de la ruelle la plus au sud (rue Doria) offrent parfois elles aussi une vue spectaculaire à travers leurs fenêtres !

Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang
Bonifacio Hauseingang

Coincée entre les hautes maisons se dresse l’église Sainte-Marie-Majeure, qui fut bâtie au 13e siècle mais qui a connu de multiples transformations. Seul son clocher parvient à s’élever au-dessus des toits. L’église comporte trois nefs ainsi qu’une loggia, qui était autrefois un lieu de rencontre. À l’intérieur, vous pourrez y découvrir de nombreux éléments de style baroque, mais aussi un sarcophage romain en marbre (datant du 3e siècle).

 

Sous la loggia couverte, lieu de rencontre des anciens au Moyen Âge, se trouvait jadis une citerne centrale qui, en temps de siège, permettait d’alimenter la ville en eau potable pendant longtemps. L’eau de pluie était recueillie sur les toits et acheminée jusqu’à la citerne centrale au moyen des arcs-boutants situés entre les maisons.

Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure

L’église Saint-Jean-Baptiste, beaucoup plus discrète et pouvant de ce fait passer plus facilement inaperçue, se situe quant à elle à la fin (ou au début) de la rue Doria.

Bonifacio Saint-Jean Baptiste
Bonifacio Saint-Jean Baptiste
Bonifacio Saint-Jean Baptiste

L’Escalier du roi d’Aragon est signalé depuis l’église. Cet escalier, composé de 187 marches hautes, mène de façon spectaculaire jusqu’à la mer en descendant le long de la paroi rocheuse. Le prix d’entrée est de 2,50 € (ou 3,50 € si vous prenez un billet combiné permettant de visiter également le bastion de l’Étendard).

 

Si vous suivez les panneaux « Escalier du roi d’Aragon », attendez-vous à une descente et à une montée fatigantes mais extrêmement gratifiantes. Nombre de légendes entourent cet escalier qui a été creusé de main d’homme dans la falaise abrupte. L’on raconte que, lorsque le roi Alphonse V entreprend le siège de Bonifacio en 1420, celui-ci l’aurait fait taillé en une seule nuit afin de pouvoir conquérir la ville depuis la mer. En Corse, l’on préfère raconter que ce sont les habitants de Bonifacio eux-mêmes qui l’ont construit, afin de s’assurer un accès à la haute mer, le roi Alphonse ayant bloqué l’entrée du port avec ses bateaux. Peu après, lorsque la République de Gênes vient en aide à la ville, un habitant plein de courage aurait détaché les navires reliés les uns aux autres afin de les faire dériver en pleine mer et de libérer ainsi l’accès pour les renforts génois.

 

Une fois que l’on a descendu les 187 parfois très hautes marches de l’escalier, le chemin devient plus agréable. Un joli sentier, également taillé dans la roche, vous conduit jusqu’à une petite grotte, située quelques mètres au-dessus du niveau de la mer. N’oubliez pas de prendre une lampe de poche avec vous si vous souhaitez y pénétrer. Un escalier constitué de quelques marches mène vers le haut (cette dernière partie a été fermée depuis). Pour revenir, empruntez le même chemin jusqu’à l’escalier, où vous attend la pénible remontée. Le chemin qui mène de la base de l’Escalier du roi d’Aragon en direction de l’est a été fermé il y a bien longtemps déjà.

Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon
Bootstour Bonifacio Escalier Du Roi D'Aragon

Tout près de l’escalier se trouve également l’école primaire de Bonifacio. Les élèves ayant la chance d’être assis près d’une fenêtre ont une vue sur le détroit, avec la Sardaigne en toile de fond, et il est probable qu’ils ne soient pas toujours très attentifs aux leçons.

 

On va plus loin en direction de l’ouest et on passe devant un terrain de jeu.

Bonifacio Spielplatz Oberstadt

Continuez ensuite votre route en direction de l’ouest. Le chemin passe devant un terrain de jeu et vous conduit à l’église Saint-Dominique, seul édifice de style gothique de Corse. Celle-ci fut bâtie entre 1270 et 1343 et est fermée la majeure partie du temps.

Bonifacio Saint Dominique

Derrière l’église se trouve la Loggia de l’Arsenal, sous laquelle le marché hebdomadaire de Bonifacio prend ses quartiers. Tous les vendredis, de 8h à 13h, les fermiers de la région viennent y vendre leurs produits.

Bonifacio Loggia de l'Arsenal Markt

La route continue en direction de l’ouest et passe devant l’ancienne caserne de la Légion étrangère, qui est en très mauvais état. Un peu plus loin s’élèvent les ruines d’anciens moulins à vent, construits à la fin du 13e siècle. Ces derniers sont toutefois fortement dégradés et ne valent pas la peine d’être visités.

Bonifacio Windmühle

Au niveau du parking, restez sur votre gauche avant de tourner à nouveau à droite juste après. Vous rejoindrez ainsi le cimetière marin, où d’innombrables mausolées forment ici une véritable petite ville. Au centre se trouve le véritable cimetière des marins, qui y furent enterrés après avoir perdu la vie lors du naufrage de la Sémillante le 15 février 1855. La frégate fut prise dans une violente tempête, heurta un récif avant de couler corps et biens. Personne ne survécut à la tragédie. L’église Saint-François, qui date du 13e siècle, fait également partie du cimetière.

Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Cimetière Marin

À l’extrême ouest de la presqu’île, l’on trouve encore d’anciennes positions d’artillerie datant de la 1re et de la 2nde guerre mondiale. Au milieu de la place, un escalier descend vers le Gouvernail. Vous trouverez un bar à l’entrée de ce site, dans lequel vous devrez acheter votre billet d’entrée (la visite du Gouvernail n’est malheureusement pas incluse dans le Pass-monuments). L’ensemble des souterrains et des escaliers ont été creusés dans la roche pendant la 2nde guerre mondiale. Vous pourrez découvrir des vestiges de la guerre dans un grand nombre de salles : pièces de fusils et de pistolets, casques, douilles de balles, gamelles et bien d’autres objets encore. Le point fort de la visite est le petit « balcon » situé à mi-hauteur et conduisant vers l’extérieur. Une balise y fut installée jadis. La vue sur l’entrée du port ainsi que sur le détroit et la Sardaigne en arrière-plan est absolument magnifique. Et si vous escaladez le mur, vous pouvez même apercevoir certaines parties de la ville haute. Le Gouvernail est ouvert au public tous les jours de la mi-mai à la mi-octobre, de 10h à 18h. Tarif : 2,50 €.

Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bootstour Bonifacio Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail
Bonifacio Caverne Du Gouvernail

Pour revenir à la ville haute, empruntez le même chemin. Il est toutefois recommandé de ne pas repasser à nouveau par les petites ruelles. Au niveau du rond-point et de la Loggia de l’Arsenal, vous pourrez contempler le Monument aux morts, lequel rend hommage aux soldats de la Légion étrangère tombés au combat.

Bonifacio Denkmal der Fremdenlegion

Prenez ensuite l’avenue de la Carotola, qui descend à gauche du monument (c’est également là que se situe le point d’arrêt du Petit train de Bonifacio). Puis, poursuivez votre chemin jusqu’au bout de cette rue et bifurquez ensuite à gauche afin de rejoindre une autre porte de la ville. Franchissez la porte et suivez l’avenue Charles de Gaulle jusqu’à une remarquable stèle de granit. Celle-ci fut taillée dans la roche par des esclaves romains sur l’île San Basinu, près de de l’île de Cavallo, il y a environ 2 000 ans. Ramenée à Bonifacio en 1932, elle fut installée ici et sert de monument à la mémoire des fils de Bonifacio tombés au champ d’honneur. De là, vous pourrez également profiter d’une belle vue sur le port.

Le Monument aux Morts Bonifacio
Bonifacio Hafen

La route se poursuit jusqu’au point de vue de la chapelle Saint-Roch, d’où vous pouvez ensuite descendre jusqu’au port par la Montée Rastello.

Toute visite de la ville de Bonifacio inclut nécessairement une excursion en bateau. Contempler la ville perchée sur les falaises depuis la mer est véritablement impressionnant.

 

» Excursion en bateau à Bonifacio

Photos de Bonifacio

Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio
Bonifacio Bastion de l'Etendard
Bonifacio Bastion de l'Etendard
Bonifacio Bastion de l'Etendard
Bonifacio Bastion de l'Etendard
Bonifacio Café Nicois
Bonifacio Chapelle Saint Roch
Bonifacio Cimetière Marin
Bonifacio Escalier du Roi d'Aragon
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Porte de Gênes
Bootstour Bonifacio
Le Monument aux Morts Bonifacio
Bonifacio Wehrgang
Bonifacio Spielplatz Oberstadt
Bonifacio Saint-Jean Baptiste
Bonifacio Saint-Erasme
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Sainte-Marie-Majeure
Bonifacio Place du Marché
Bonifacio Plage de Sutta Rocca
Bonifacio Porte des Gênes
Bonifacio Oberstadt
Bonifacio Möwe
Bonifacio Hafen
Bonifacio Feuerwerk
Bonifacio Fähre von Korsika nach Sardinien

De Bonifacio à la Sardaigne en ferry

Le petit ferry n’a besoin que de 50 minutes pour effectuer le trajet de 12 km qui sépare la Corse de la Sardaigne. La traversée entre Bonifacio et Santa Teresa di Gallura est très belle. Si vous passez des vacances dans la région de Bonifacio, passer un ou deux jours en Sardaigne peut être une agréable option à envisager, mais vous pouvez également choisir de faire du « island hopping » et sauter d’île en île (d’abord une semaine ou deux en Corse, puis, cap sur la Sardaigne).

Bonifacio Fähre Von Korsika Nach Sardinien
Bonifacio Fähre Von Korsika Nach Sardinien
Fähre Von Bonifacio Nach Santa Teresa Di Gallura
Fähre Von Bonifacio Nach Santa Teresa Di Gallura
Bonifacio Fähre Von Korsika Nach SardinienFähre Von Bonifacio Nach Santa Teresa Di GalluraFähre Von Bonifacio Nach Santa Teresa Di Gallura
Back To Top