skip to Main Content

Basse-vallée du Tavignano

Pont d'Altiani
Pont d'Altiani
Chapelle Saint-Jean-Baptiste d'Altiani
Pont de Piedicorti

Jusqu’en 2000, deux bonnes heures étaient nécessaires pour effectuer le trajet entre Corte et Aléria. Cette route portait déjà le nom de N200 (route nationale) alors qu’elle n’était parfois large que d’une seule voie par endroit. Elle a ensuite fait l’objet d’aménagements considérables et porte désormais à juste titre le nom de T50 (route territoriale). La durée du trajet a été réduite de plus de moitié et 45 minutes suffisent aujourd’hui pour rejoindre Corte depuis Aléria (ou vice-versa). Nombreux sont ceux qui en profitent pour traverser la vallée sans s’arrêter, ce qui est bien dommage car la basse-vallée du Tavignano a elle aussi de charmants endroits à vous faire découvrir (même si le réaménagement de la route a déjà enlevé à cette belle vallée un peu de son charme d’antan).

Depuis le rond-point de la gare de Corte, la T50 passe sous la voie de chemin de fer et traverse la petite zone industrielle de la ville. Elle passe également à côté d’un petit aérodrome, où il est possible de réserver un circuit en avion auprès de l’Aéroclub de Corte Centre Corse. Le camping Santa Barbara est installé juste à côté de l’aérodrome.

Au bout de 14 km, la D413 bifurque à droite, en direction de la commune de Venaco. La départementale suit, dans sa partie inférieure, le cours de la rivière du Vecchio, qui offre de magnifiques piscines naturelles (Pont de Noceta). Les eaux sont ici plus claires que celles du fleuve Tavignano, en dessous de la ville de Corte.

Pont de Noceta
Pont de Noceta
Pont de Noceta
Pont de Noceta

Si vous restez sur la T50 en direction d’Aléria, 500 m après la bifurcation de la D143, vous traverserez d’abord le Vecchio, et non, comme beaucoup le pensent à tort, le Tavignano (celui-ci est situé 2 km plus loin). Une halte ici vaut assurément le détour car le pont d’Altiani, qui a dû supporter l’intégralité du trafic jusqu’en juin 2011, date de l’époque génoise. Ce dernier a aujourd’hui pris une retraite bien méritée. En contrebas, le Tavignano a creusé d’immenses et profondes piscines naturelles. Juste à côté du pont se dresse la petite chapelle romane Saint-Jean Baptiste.

Pont d'Altiani
Pont d'Altiani
Pont d'Altiani
Chapelle Saint-Jean-Baptiste d'Altiani
Chapelle Saint-Jean-Baptiste d'Altiani

5,5 km plus loin, un autre pont génois peu connu, le Ponte Laricio ou Pont de Piedicorti, enjambe le Tavignano. Dans le hameau de Pont de Piedicorte, garez votre voiture le long de la chaussée et suivez le sentier qui descend vers le Tavignano. Si vous faites attention, vous verrez que le pont est déjà visible depuis le chemin. Asymétrique et doté de trois grandes arches de tailles différentes, celui-ci a été restauré en 2020.

Pont de Piedicorti - Pont de Laricio
Pont de Piedicorti - Pont de Laricio
Pont de Piedicorti - Pont de Laricio
Pont de Piedicorti

C’est sur les prochains kilomètres que les constructeurs routiers ont fait le plus de dégâts. Il n’est pas rare de voir des vestiges de l’ancienne route à gauche et à droite de la nouvelle, en particulier des ponts. Si vous voulez vous faire une idée de ce à quoi ressemblait l’ancienne route, garez votre voiture le long de la chaussée, juste avant ou après le tunnel, et faites quelques pas sur un ancien tronçon de la N200.

Autrefois, 1,3 km après le tunnel, il était possible de tourner sur une petite route étroite qui bifurquait sur la gauche. Celle-ci menait en 2 km à peine jusqu’à un cul-de-sac, devant lequel l’on pouvait se garer et prendre des photos. Mais la végétation a entre-temps tellement envahi l’étroite route que l’on ne peut plus passer avec une voiture.

Unteres Tavignanotal Sackgasse

De retour sur la route principale, vous traverserez le Tavignano, lequel a creusé à cet endroit une profonde gorge dans la roche. L’ancien pont est encore visible à côté du nouveau.

Vous atteindrez ensuite la large plaine de la côte est. Vous pouvez acheter des fruits et des légumes directement sur la route, des deux côtés de laquelle s’étendent vergers et vignobles. La route jusqu’à Aléria, sur la côte est, vous permet de rouler maintenant à bonne allure.

Back To Top