skip to Main Content

Pêche à la langouste à Centuri

Centuri-Port est le port de pêche à la langouste le plus important de Corse. Le petit village du Cap Corse vit presque uniquement de la pêche et du tourisme. Des environ 200 habitants de Centuri 20 sont pêcheurs professionnels. Avec Fernand, Alex et André j´avais le droit d´aller une fois avec eux en mer.

 

Fernand est le patron du restaurant Le Langoustier, qui se trouve juste au port.

Pêche à la Langouste à Centuri - Langustenfischerei in Centuri

La discothèque minuscule de l´autre côté du port fermait juste lorsque je trottais encore ensommeillé le long du quai pour rejoindre le bateau de Fernand. C´était juste avant quatre heures. Fernand, Alex et André étaient déjà là, ils sont plutôt habitués de se réveiller si tôt. Chacun de nous avait un énorme sandwich Lonzu et deux bouteilles St-Georges. Nous sommes allés sur le bateau, Fernand a laissé le moteur allumer et Alex et André ont libéré les cordes. La Laura, c´est ainsi que s´appelle le bateau de 10 mètres de long, bleu et blanc, se mettait en mouvement et quittait le petit port. Accompagné du bruit monotone du moteur nous allions direction nord. La mer était comme un miroir. Au dessus de nous brillaient d´innombrables étoiles. Seulement très faiblement la colline du Cap Corse se dessinait au ciel.

Langustenfischerei in Centuri

Fernand se tenait à la barre dans une petite cabine et se renseignait par radio après le bulletin météorologique, pendant qu´André se terrait dans une petite niche dans la coque du bateau, pour dormir encore un peu. Le phare sur l´île de la Giraglia nous montrait que nous avions atteint la pointe nord de la Corse. Fernand me montrait notre position exacte sur l´écran du systéme GPS et m´expliquait leur fonction. Avec notre vitesse actuelle d´environ huit noeuds, nous avions besoin de presque deux heures jusqu´aux premiers filets à tirer. Lorsque j´ai regardé à l´arrière, j´ai été d´abord choqué : comme une ville illuminée un énorme bateau croisait notre chemin. Alex m´a expliqué qu´il s´agissait de la “Calliste” de CMN, qui se dirigeait de Marseille destination Bastia. Lentement le crépuscule commencait. A l´est l´île Capraja se montrait encore comme ombre noire à l´horizon, loin au sud se levaient les montagnes du Cap Corse de la mer.

Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri

Alex réveillait André et portait ensuite un pantalon en caoutchouc jaune. Dans son livre de bord Fernand avait exactement écrit, où il avait lancé les filets trois jours plus tôt. Avec l´aide du système GPS, il a retrouvé cet endroit exactement. André prenait une longue perche, à la fin de laquelle un petit hameçon était fixé et attendait avec cela tout près devant à la proue. Il a découvert la bouée jaune, qui nageait isolé sur la mer et l´a tirée avec la perche à bord. Elle était inscrite avec “Laura 13”. Sur la bouée il y avait une corde fixée, qu´André a posé autour des treuils fixés sur la proue. Celui-ci a été poussé par un moteur et tirait le câble descendant jusqu’au fond de la mer vers le haut. Enfin, suivait aussi le filet, qui était posé depuis trois jours au fond de la mer. Maintenant commencait le vrai travail : Fernand, qui s´était habillé de même du pantalon de pêcheur, prenait une matraque et se posait sur la proue. Là il frappait sur le lest non désiré – pierres, squelette de poissons, coquilles d´oursons, étoiles de mer et ainsi de suite – qui était emprisonné dans le filet, de retour à la mer. Alex se tenait un peu plus bas et éliminait encore les derniers restes des saletés. Tout au bout dans le bateau, André rangeait le filet avec soin et sans enchevêtrement dans la coque du bateau, pour que cela ne pose pas de problème plus tard pour jeter à la mer.

Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri

Le deuxième devoir de Fernand était de garder les yeux sur le filet apparaissant de l´obscurité de la profondeur et de surveiller s´il n´y avait pas une langouste emprisonnée. Si c´était le cas, le treuil est stoppé et le filet tiré à la main vers le haut. Sinon le précieux coquillage aurait été écrasé par la pression des plus de 100 mètres de filet pendant au fond de la mer. En tout nous avons tiré en environ 3 heures 6 filets à 750 mètres de longueur.

Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri

Avec 25 kg il y avait aussi quelques lottes, quelques chapons et des araignées. Fernand était satisfait de la pêche. Après une courte pause, les filets devaient être de nouveau jetés. Nous allions un bon morceau vers l´est. Notre chemin a croisé le Corsica Express Seconda, que les vagues faisaient tanguer notre bateau dans tous les sens. Tout d´un coup, Fernand a ralenti le parcours, a noté la position exacte, que le système GPS a montré et a fait un signe à André de jeter la bouée du premier filet et la corde. Pendant que nous continuons le voyage le filet a été laissé mètre par mètre sur le bastingage. Finalement un câble suivait de nouveau et à sa fin encore une bouée.

Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Pêche à la Langouste à Centuri - Langustenfischerei in Centuri
Pêche à la Langouste à Centuri - Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Langustenfischerei in Centuri
Delfine

Cela a duré de nouveau presque 3 heures, jusqu´à ce que tous les filets soient au fond de la mer. Enfin, Fernand a pris de nouveau la direction du port pendant qu´Alex, André et moi nettoyions le pont. Toutes sortes de saletés se sont acculumées du fond de la mer. Alex et André se sont ensuite allongés pour dormir. Le travail sous le soleil accablant d´août est un travail dur! Lorsque nous avions de nouveau atteint la côte du Cap Corse, Fernand m´a montré une petite grotte au nord de Centuri. Comme enfant, ceci était sa cachette secrète. Dans l´après-midi, après 10 heures sur la mer, nous allions de nouveau dans le port de Centuri. Nous apportions la livraison précieuse de suite dans un des restaurants, pour qu´ils puissent être apportés frais dans les assiettes. Le soir, après une sieste longue et abondante, j´ai apprécié avec Fernand, Alex et André une merveilleuse langouste grillée avec une bouteille de Gioielli blanc. Quelle journée!

Languste
Languste
Chapon
Araignée
Denti
Weisser Thunfisch
Langustenfischerei in Centuri
Fernand
Back To Top