skip to Main Content

La Corse en caravane

Je voyage en Corse depuis ma plus tendre enfance. Après de nombreuses années passées sous une tente, nous avons acheté une caravane que nous avons installée de façon permanente en Corse. Bientôt, nous avons ajouté une deuxième caravane. À ce moment-là, mes expériences de caravane se limitaient à cela. Il y a quelques années, nous avons vendu notre caravane installée en Corse et acheté une nouvelle (Hobby De Luxe 540 KMFE). Elle convient parfaitement à deux adultes et deux enfants. Il n’est donc pas nécessaire de convertir les sièges du milieu en lit et inversement chaque soir et chaque matin. Toutefois, avec cette caravane, nous souhaitons voyager non seulement en Corse, mais aussi vers de nombreuses autres destinations en Europe.

 

Vous trouverez sur cette page des conseils pour prendre le ferry, une check-list pour réunir l’équipement de base, des conseils pour circuler sur les routes corses et un aperçu des campings qui proposent l’accueil de caravanes.

 

Je serais également heureux de recevoir conseils et suggestions d’amélioration de la part de voyageurs en caravane expérimentés !

Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane
Korsika Mit Wohnwagen / La Corse En Caravane

Conseils pour les traversées en ferry vers la Corse avec caravane

Si vous souhaitez partir en Corse en caravane, vous devrez inévitablement prendre le ferry. J’ai rassemblé ici des informations sur les différentes compagnies et lignes de bateau. La traversée en ferry augmente bien sûr le budget à consacrer au voyage, mais si vous êtes un peu flexible et que vous ne prenez pas nécessairement le ferry le week-end, les coûts restent limités. Lors d’une réservation test, je suis parvenu pour notre caravane de 744 cm de long à environ 150 euros par trajet.

 

L’embarquement est souvent un peu mouvementé, surtout en haute saison. Si vous tractez une caravane à l’arrière de votre véhicule, cela peut être très stressant. Par conséquent, restez calme et ne laissez pas le personnel du ferry vous faire perdre votre sang-froid ! Jusqu’à présent, je n’ai jamais eu à faire de marche arrière dans le ferry. Voici quelques conseils :

 

  • Fermez bien les bouteilles de gaz !
  • Attention au réfrigérateur ! La traversée en ferry dure plusieurs heures, voire toute la nuit. Il n’y a pas de prise électrique sur le ferry et la température sur le pont du garage dépasse largement les 30°C. Le réfrigérateur et le compartiment du congélateur se réchauffent donc rapidement, ce qui peut être évité grâce à des blocs réfrigérants. Bien souvent, les voitures ne redémarrent pas parce que le réfrigérateur a vidé la batterie.
  • Pendant la traversée, les garages ne sont plus accessibles. Le camping à bord n’est pas autorisé sur les trajets à destination de la Corse.
  • Lors de l’embarquement et du débarquement, gardez toujours votre calme et ne vous laissez pas bousculer !
  • L’équipage est souvent pressé par le temps et ne vérifie donc pas toujours attentivement la présence d’obstacles. La meilleure chose à faire est de laisser votre copilote sortir et contrôler.
  • En montant à bord, il peut arriver que vous touchiez le sol avec la roue jockey ou les béquilles. Pour cela, des badernes (tapis en corde de bateau) peuvent être mises à disposition. Mais souvent, le personnel est trop paresseux pour vous les apporter. Il faut alors en faire la demande avec fermeté. Si le personnel n’est pas enclin à s’exécuter, le fait que le copilote se mette à filmer toute la situation, peut le faire céder. Cette astuce fonctionne d’ailleurs à merveille !
  • Le fait de rouler en diagonale sur la rampe d’embarquement au départ et à l’arrivée permet également d’éviter de toucher le sol avec le bas de caisse.

 

Veuillez également noter les conseils généraux suivants pour le trajet en ferry !

 

Ich freue mich, wenn du die Fähre über die Links auf meiner Webseite buchst. So unterstützt ihr meine Arbeit für Paradisu, denn ich erhalte von den Fährgesellschaften eine kleine Provision. Für dich entstehen natürlich keine Mehrkosten!

Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen
Korsika Fähre Mit Wohnwagen

Campings en Corse accessibles aux caravanes

La Corse compte environ 200 campings. Une grande partie d’entre eux est située sur la côte. Mais tous ne permettent pas un accès adapté aux caravanes. C’est pourquoi j’élargis mon répertoire de campings en conséquence. Les campings accessibles sans problème avec une caravane sont signalés à l’aide d’un symbole de caravane vert. Les campings où l’accès reste difficile, sont signalés à l’aide d’un symbole orange, et ceux où l’accès est impossible, à l’aide d’un symbole rouge. Tous les autres campings que je ne connais pas encore ou que je n’ai pas analysés avec les yeux d’un caravanier sont marqués d’un point d’interrogation. Merci de me faire part de vos conseils si vous avez déjà séjourné dans un camping avec votre caravane !

Quels itinéraires peut-on emprunter avec une caravane en Corse ?

Beaucoup de gens pensent qu’on ne peut pas circuler en caravane sur la côte occidentale de la Corse. C’est faux. À part le golfe de Porto, où je ne me rendrais pas avec une telle installation, on peut atteindre sans problème tous les grands golfes de la côte ouest.

 

 

On peut facilement parcourir toutes les routes territoriales (T) en caravane :

 

  • T11 et T10 : de Bastia à Bonifacio. Aucune difficulté. Attention à Bastia de ne pas prendre les tunnels sous les ronds-points (toujours suivre « hors gabarit » !).
  • T20 : de Bastia à Ajaccio par le col de Vizzavona (1153 m). La route devient un peu plus étroite à Venaco et Vivario. Si vous venez du sud, il faut tourner avant Venaco sur la D143 en direction de la T50. Le col de Vizzavona est abrupt en arrivant du sud.
  • T30 : de Ponte-Leccia à Calvi via L’Ile-Rousse. Aucune difficulté.
  • T40 : d’Ajaccio à Bonifacio via Propriano et Sartène. Aucune difficulté. À Sartène, une courte montée très raide.
  • T50 : d’Aléria à Corte. Aucune difficulté.

 

La qualité des routes départementales (D) est très variable. Voici les routes que l’on peut emprunter avec une caravane :

  • D80 : de Bastia à Macinaggio. Route praticable. Un peu étroite à travers les villes au nord de Bastia (Pietranera, Erbalunga) et Porticciolo.
  • D81 : route praticable de Bastia à Saint-Florent par le col de Teghime (536 m) et à travers le désert des Agriates jusqu’à la T30. Un peu étroite à St-Florent.
  • D81 : de Calvi à Galéria. Route praticable.
  • D81 : d’Ajaccio à Cargèse via Sagone. Route praticable.
  • D70 : De Sagone à Vico. Route praticable. Vous pouvez même continuer par le col de Sevi (1101 m) jusqu’à Evisa. Cependant, le passage de Cristinacce est un peu étroit.
  • D111 : d’Ajaccio aux Iles Sanguinaires. Route praticable.
  • D55 : d’Ajaccio à la plage de Mare e Sole via Porticcio. Route praticable.
  • D157 : de la T40 à Porto Pollo. Route praticable.
  • D48 : de la T40 à Tizzano. Route praticable. Difficile de faire demi-tour à Tizzano.
  • D859 : de Porto-Vecchio jusqu’à la T40 via Soccia. Route praticable.
  • D268 : de Solenzara en direction du col de Bavella. La route est bonne jusqu’au camping U Ponte Grossu.
  • D143 : de Venaco à la T50. Route praticable.
  • D47 : vallée d’Asco. La route est bonne jusqu’au camping Tizarella.
  • D117 : autour de l’étang de Biguglia. Route praticable. On trouve le camping San Damiano, idéal pour une première ou dernière nuit en Corse. Mais je vous recommande également d’y séjourner plus longtemps !
Korsika mit Wohnwagen Karte
Back To Top