skip to Main Content

Camping Villata

Malheureusement, je n’ai pas de photos actuelles du camping de Villata. Si vous passez des vacances ici pendant la saison 2021, je serais très heureux de recevoir une série de photos. Vous serez rémunéré par moi.

 

» En savoir plus

*** Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) ***

 

Inspirés par les témoignages de la liste du camping du site Paradisu, nous avons ciblé le camping Villata.

 

L’endroit est divisé en deux parties. La partie supérieure est très grande et spacieuse. On se tient sous de hauts pins, à l’ombre et à la mi-ombre. Il y a également un restaurant, un petit supermarché assez bon marché et des installations sanitaires un peu plus récentes.

 

La seconde partie est située directement sur la plage, dans la zone des dunes, entre les pins et les buissons. Cette zone peut être atteinte par un chemin plus long et sablonneux. À pied, cela prend environ 10 minutes.

 

Le camping est un camping textile, mais dispose d’une partie plage nudiste.

 

Les emplacements dans la zone de dunes juste à côté de la plage sont très agréables, mais un peu exigus. Il y a des emplacements désignés et numérotés (environ 25). Le camping n’y est pas autorisé et les grands camping-cars ont également du mal à s’y rendre. En fait, c’était une rencontre avec un bus VW. Les sites sont généralement un peu irréguliers, et sans cales, la zone de couchage est un peu en pente.

 

Il y a d’autres règlements dans les dunes. La place est attribuée par la réception. On nous avait proposé deux autres alternatives mais, si nous avions choisi l’une d’entre elles, nous aurions dû retourner immédiatement à la réception et le signaler.

 

Cependant, les installations sanitaires des plages sont un peu désuètes.

 

La plage est magnifique et est également utilisée par le camping California à côté des habitants de certains bungalows de plage.

 

Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez facilement vous rendre au camping et y faire vos courses, qui sont plus proches que votre propre magasin de camping.

 

La plage elle-même est très agréable. Sable fin, mer qui ne se creuse que lentement (idéal pour les enfants), bordée dans la baie par des rochers plus petits, eau claire, mais malheureusement pas très large. En raison du voisinage, le grand camping de California n’est pas non plus très solitaire.

 

Évaluation de Matthias Ringhoff

Camping Villata

Nous sommes tombés sur le camping Villata plutôt par hasard : nous étions en fait sur le camping voisin, le camping California, et nous avons vu à la plage associée plusieurs camping-cars dans les dunes. Lorsque nous avons demandé s’ils faisaient du camping sauvage (cela y ressemblait), ils nous ont répondu que cette zone appartenait au camping Villata, mais qu’elle était beaucoup plus éloignée et qu’on ne pouvait y accéder qu’en faisant un grand détour. Nous avons voulu essayer, et cela nous a pris pas mal de temps, d’abord jusqu’à Pinarellu, puis quelques kilomètres en arrière en direction de Porto-Vecchio et, à partir de l’embranchement, une petite route vers la mer. Mais ça en valait la peine.

 

L’endroit est grand, ombragé, bien équipé avec un magasin et une pizzeria qui a l’air sympa (nous ne l’avons pas testé cependant), et se termine dans un étrange terrain vague avec quelques cabanes en bois à moitié détruites, qui conviendrait pour le camping, mais qui apparemment n’est pas (plus ?) utilisé pour cela ; tout semble assez négligé. Mais si vous ne vous laissez pas effrayer et que vous continuez à rouler jusqu’à l’Étang, puis parallèlement à la plage en direction du nord, vous revenez en fait à la « ramification » dans les dunes, juste à côté de l’accès à la plage du Camping California. Pour des raisons inconnues, le camping n’y est pas autorisé, c’est-à-dire que si vous vous inscrivez et déclarez que vous voulez vous tenir dans les dunes, vous devez être un bus ou un camping-car. Une famille voisine a même dû démonter sa tente, ce qui montre bien qu’elle est contrôlée. Pour n’importe quelle raison. Vous devez également indiquer exactement sur quelle parcelle vous vous trouvez, ce qui n’est pas facile, car les numéros sont souvent difficiles à trouver et/ou clairement attribués à un emplacement particulier.

 

Les installations sanitaires dans les dunes sont absolument « basiques » (lorsque nous y étions, il n’y avait même pas de chasse d’eau, il fallait remplir des bouteilles d’eau en plastique) et pour la plupart non couvertes (mais vous avez une belle vue sur la chaîne de Bavella lorsque vous tirez la chasse d’eau). Elles sont partagées par quelques résidents des cabines de plage, qui représentent probablement le reste de l’ancien camping nudiste – il se peut donc que vous rencontriez de temps en temps des personnes non vêtues.

 

Les achats peuvent être faits au camping « réel », mais il est vraiment recommandé de prendre un vélo depuis les dunes ; au moins un camion de boulangerie vient à la plage le matin. Sinon, le camping California voisin dispose également d’une épicerie.

 

Évaluation de Ruth Mader

Déjà notre arrivée a été gâchée par un patron de camping de mauvaise humeur, car nous avons simplement cherché une place, comme nous l’a expliqué le monsieur à la barrière, mais cela ne correspondait probablement pas aux règles habituelles. Nous avons été autorisés à garder l’endroit que nous avions déjà aménagé pour nous, mais nous avons dû payer l’électricité, car elle était là, bien que nous ne l’utilisions pas, tous les jours.

 

Dans l’ensemble, nous avons rencontré beaucoup de nudistes sympathiques qui visitent cet endroit encore et encore depuis des décennies et qui nous ont raconté le bon vieux temps où la Villata était trois fois plus grande et où l’on pouvait encore camper directement sur la mer. Aujourd’hui, seul un cimetière de camping au charme nostalgique un peu particulier en témoigne.

 

La baie et la vue sur la chaîne de Bavella constituent un site de camping digne d’un livre d’images, et les installations sanitaires sont également bonnes, à condition de ne pas rester dans les dunes avec un camping-car.

 

La boutique est chère, mais on y trouve tout ce qu’il faut et on y rencontre aussi les seuls Corses vraiment sympas du camping.

 

En tant que couple sans enfants, nous aurions probablement été très heureux, mais malheureusement, nous avions avec nous notre fils (12 ans) et notre fille (9 ans), qui ont un certain instinct de jeu en fonction de leur âge et aiment se retrouver avec d’autres personnes du même âge le soir. (Le beuglement nocturne de la pizzeria, auquel les opérateurs ont participé jusqu’à 2 heures du matin, n’a apparemment dérangé personne). Ainsi, nous avons eu deux ou trois fois le plaisir de nous faire admonester de manière impudente par le patron à cause de nos enfants. Deux jours avant le départ, ma femme a été carrément insultée par elle en mon absence et a demandé à quitter les lieux, car probablement nos enfants osaient encore et encore rester sur la grande place poussiéreuse autour de la réception et même y jouer. Certains nous ont dit qu’en fonction de l’état quotidien du patron, de telles actions seront vécues encore et encore. Il n’y avait pas non plus de campeur de longue durée qui n’avait pas déjà connu un conflit avec elle une ou plusieurs fois.

 

Ainsi, nos vacances en camping sont restées dans notre mémoire avec un arrière-goût amer dont nous aurions aimé nous passer pendant cette période récréative. Vous devez vous demander si les prix relativement bas en valent la peine.

 

Évaluation de A. G.

Back To Top
WordPress PopUp Plugin